Histoire Interdite (D8) lève le voile sur la face cachée de la Libération

Après La Face cachée du Débarquement qui avait réuni 1.648.000 télé­spectateurs sur D8 l'an dernier, Histoire interdite consacre son deuxième numéro à la Libération.[Lets Pix]

Après La Face cachée du Débarquement qui avait réuni 1.648.000 télé­spectateurs sur D8 l'an dernier, Histoire interdite consacre son deuxième numéro à la Libération.

 

Saisissant, le film raconté par Pierre Lescure compte les interventions d’historiens, résistants et témoins de l’époque et dévoile, loin des images de liesse véhiculées par les documents diffusés depuis 70 ans, une France au bord du chaos et de la guerre civile.

Il y continue de s’intéresser à des aspects méconnus de l’Histoire à travers les destins d’anonymes. Guy Lagache lève donc cette fois le voile sur la face cachée de la Libération de la France.

 

"Il n’y a plus de police, plus de justice, plus de sécurité"

Une passionnante investigation au coeur de l’époque pour le Directeur de l’information et des magazines de D8 : "Pour la quasi-totalité des Français, la France est avant tout au bord du chaos... il n’y a plus de police, plus de justice, plus de sécurité, la nourriture manque. L’organisation de la cité est faite par des résistants pour, soi-disant, faire régner l’ordre et arrêter les collaborateurs, mais ils vont parfois commettre l’irréparable. Par ailleurs, il y a un enjeu vital, qui est d’empêcher que la France ne tombe sous le contrôle d’une administration américaine...".

Histoire interdite : La face cachée de la Libération de la France, D8, vendredi 6 février à 20h50.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles