Le père de Merah serait de retour à Toulouse

Mohammed Benalel Merah, le père de Mohamed Merah, interviewé à Alger le 27 mars 2012.[DESK / FRANCE 24 / AFP]

Mohamed Benalel Merah, le père du tueur Mohammed Merah, est revenu en France pour renouveler sa carte de résident il y a un mois et demi. Contacté par la police, il n'aurait toujours pas été interrogé au sujet des tueries de son fils.

 

Les 11, 15 et 19 mars 2012, Mohammed Merah perpétrait les tueries de Toulouse et Montauban faisant sept victimes. Trois ans après ces attentats, le père du tueur, Benalel Merah, qui vivait en Algérie, est retourné à Toulouse, dans le but de renouveler sa carte de résident, aujourd'hui périmée. Il serait encore en situation irrégulière a révélé la station RTL. 

Cela fait un mois et demi, que l'homme s'est installé dans le quartier de Bagatelle. Dès son arrivée, il a été contacté par un officier de police judiciaire au nom de la sous-direction anti-terroriste. Mais il n'aurait pas été auditionné au sujet des meurtres de son fils.

 

Le père de Merah "sait des choses"

Une précision qui choque les familles des victimes. C'est notamment le cas d'Albert Chennouf-Meyer, dont le fils, parachutiste, a été tué par Mohammed Merah, le 15 mars 2012 à Montauban : "Pourquoi ne l'a-t-on pas entendu? Je réclame que le procureur François Molins signe un mandat d'amené pour qu'on entende ce monsieur". Pour lui, "le père sait des choses et c'est pour ça qu'on ne veut pas l'interroger."

Benalel Merah, avait assuré qu'il détenait des vidéos prouvant que son fils travaillait pour les services secrets français. Selon lui les policiers du Raid auraient abattu son fils pour "éviter qu'il ne parle".

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles