Sylvie Kachoua veut "accompagner sur la route" avec AXA France

La "conduite évolutive" entend permettre aux candidats au permis de surmonter leurs blocages. [DR / Conduite Evolutive]

Depuis une dizaine d’années, elle a aidé des centaines de personnes à vaincre les blocages qui les empêchaient de passer leur permis de conduire. Soutenue par un don de 10 380 euros grâce au mécénat participatif d’AXA France, en collaboration avec My Major Company, Sylvie Kachoua est à l’origine de «La Conduite Evolutive», un concept basé à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) reposant sur un accompagnement personnalisé, pour reprendre ensuite des cours de conduite ou passer l’examen.

 

kachoua.jpg (Copyright : La Conduite Evolutive)

 

En quoi consiste votre concept de «Conduite Evolutive» ? 

Nous sommes la première agence d’audit et de conseil en sécurité routière. Nous aidons à choisir l’auto-école, accompagnons les personnes qui n’arrivent plus à aller à leurs leçons. Nous aidons aussi les gens qui ont peur de conduire, à la suite d’un accident par exemple, ou qui sont dyslexiques. 

Comment se déroule la prise en charge de ces personnes ? 

Nous procédons d’abord à un audit, qui nous permet d’évaluer si la personne peut être aidée. La formation débute ensuite en salle, avant de passer à l’accompagnement sur la route. «La Conduite Evolutive» repose sur une méthode de réapprentissage progressive, car on ne sait pas combien de temps cela va prendre, cela dépend de la personne.  

Qu’apporte-t-elle par rapport aux stages de conduite classiques ? 

Les personnes que je reçois ont généralement essayé des cours de perfectionnement qui n’ont pas marché. Ici, elles se sentent reçues, comprises, elles sont accompagnées en fonction de leurs problèmes. La peur de conduire est par exemple mal comprise par l’entourage ou par les auto-écoles. Il est même arrivé que certaines personnes se rendent compte qu’elles sont dyslexiques alors qu’elles ne le savaient pas. 

 

Le dispositif :

> La sélection. AXA France et My Major Company présélectionnent chaque mois entre cinq et dix projets d’entrepreneurs.

> Le vote. Les internautes sont invités, pendant un mois, à soutenir les projets par un appel au vote sur le site partagerproteger.axa.fr

> L’aide. Les trois projets ayant récolté le plus de votes reçoivent un don tremplin d’AXA France, qui contribue au financement des projets à hauteur de 100 % de leur jauge pour le 1er, 75 % pour le 2e et 50 % pour le 3e. Les entrepreneurs complètent le financement grâce aux dons des internautes sur My Major Company.

 

Découvrez les projets solidaires soutenus par AXA France sur le site dédié.

 

Vous aimerez aussi

loisirs AXA prévention organise l’événement “Bien dans la vie” à Paris
Le PDG d'Axa, Henri de Castries, le 25 février 2016 à Paris [FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives]
Axa Le PDG d'Axa, Henri de Castries, va quitter ses fonctions
Inondations Un volet roulant anti-crues avec le soutien d'AXA France

Ailleurs sur le web

Derniers articles