Reprise du trafic Eurostar après l'endommagement des lignes

Des marins de MyFerryLink en grève sur les voies du terminal près de la gare de Fréthun (Pas-de-Calais)[PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Le trafic Eurostar a repris mercredi matin après une suspension mardi après-midi en raison de l'irruption sur le terminal Eurotunnel de Coquelles, près de Calais, de quelque 200 grévistes de MyFerryLink, qui avait requis un temps de réparation et de vérification des voies SNCF avant tout retour à la normale.

 

Le site d'Eurostar indiquait que le premier train, celui de 07H10, et tous les suivants au départ de Paris et à destination de Londres étaient "à l'heure". Une porte-parole de la compagnie avait indiqué à l'AFP mardi soir que le trafic reprendrait mercredi.

Les manifestants "ont endommagé des sections de voie qui sont utilisées pour rentrer dans le tunnel sous la Manche, une de ces portions est utilisée uniquement par les trains Eurostar, qui est toujours en réparation", avait expliqué cette porte-parole.

Les employés de MyFerryLink protestaient contre la vente par Eurotunnel de deux de leurs trois bateaux au concurrent danois DFDS Seaways, qui leur fait redouter le licenciement de près de 500 d'entre eux sur un total de 600.

Les éventuels repreneurs ont jusqu'à mercredi 15H00 pour déposer un dossier de reprise des bateaux. La Scop SeaFrance, gestionnaire de MyFerryLink, entend faire valoir le sien.

Eric Vercoutre, le secrétaire général du Syndicat Maritime Nord, majoritaire chez MyFerryLink et animateur du mouvement de protestation, devait être reçu mercredi vers 09H00 au conseil régional du Nord/Pas de Calais, à Lille.

Le gouvernement français a demandé mardi à Eurotunnel de "travailler à une meilleure solution" pour permettre "la reprise de davantage de salariés", selon un communiqué du Secrétariat d'Etat aux Transports et du ministère de l'Ecologie.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles