Les dernières canicules en France

La France a connu 5 grandes vagues de chaleur durant l'été depuis 1947.[AFP PHOTO / BERTRAND GUAY]

Alors qu'une vague de chaleur s'annonce pour la semaine prochaine, la France a connu depuis 1950, 4 étés caniculaires en 1976, 1983, 2003 et 2006. L'été 1947  a également été particulièrement chaud. Retour sur ces périodes de forte chaleur qui ont  touché l'Hexagone pendant quelques semaines.

 

1947 : 40 degrés à l'ombre à Paris.

L'été de cette année est l'un des plus chauds jamais enregistrés en France. Avec des températures avoisinant les 40 degrés, notamment à Angoulême, Angers, Tours, Orléans ou encore à Chartres, les journées des 27 et 28 juillet sont les plus brûlantes. A Paris, les températures sont également très élevées, le record est battu avec 40 degrés constatés à l'ombre.

 

1976 : Le nord et le nord-ouest particulièrement touchés.

Durant les premiers jours du mois de juin, une terrible sécheresse touche la moitié nord du pays. Pendant près de 6 jours, les températures dépassent les 30 degrés. Entre le 23 juin et le 7 juillet, la vague de chaleur s'intensifie et les températures grimpent jusqu'à 35 degrés sur tout le nord et le nord-ouest.

 

1983 : Des grêlons gros comme des balles de ping-pong

Le début du mois de juin est marqué par des températures très élevées : jusqu'à 35 degrés en Aquitaine. 30 degrés en moyenne sont constatés sur le reste de la France, ce qui mènera à l'apparition de nombreux orages. Les Pyrénées-Atlantiques sont notamment touchées dans la nuit du 19 au 20 juillet. Selon les journaux de l'époque, des grêlons de la taille de balles de ping-pong tombent sur Saint-Palais (Pyrénées-Atlantiques). Des vignobles sont également dévastés en Côte-d'Or, en Loire-Atlantique et dans le Haut-Rhin.

 

2003 : 15 000 personnes décèdent à cause de la canicule.

C'est l'été le plus chaud depuis 1947. Il sera notamment marqué par une forte sécheresse et une chaleur accablante. Du 3 au 13 août, les températures dépassent les 30 degrés sur la quasi-totalité du pays. Cette canicule provoque la mort de près de 15 000 personnes principalement chez les plus de 75 ans. Les autorités françaises ont été mises en cause pour la lenteur de leur réaction face cette canicule. 

 

2006 : deuxième période de chaleur la plus importante après celle de 2003.

Dès le 10 juillet et jusqu'au 28, la période caniculaire commence. Le 24 juillet, près de la moitié des départements est placée en vigilance orange mais la vallée du Rhône est la plus touchée. Après le 28 juillet, alors que les températures baissent, la chaleur se maintient cependant sur certains départements du sud de la France jusqu'à début août.

 

Cette semaine, des températures proches des 35 degrés sont attendues. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles