La Défense se projette dans le Grand Paris

Avec le Grand Paris, la Défense ne veut pas être cantonnée à sa fonction économique. Avec le Grand Paris, la Défense ne veut pas être cantonnée à sa fonction économique. [P.-E. DE PIBRAC / Architectes A.BECHU / T.SHEEHAN]

Quelle place occupera le quartier d’affaires à l’avenir dans le Grand Paris ? C’est la question que pose Patrick Devedjian (Les Républicains), le président des Hauts-de-Seine, en lançant jeudi un débat sur le sujet, à la tour Majunga.

 
Baptisé "Une métropole attractive et mondiale", celui-ci invite les habitants, les salariés, et plus généralement les Franciliens, à apporter leurs contributions afin de construire le futur de la ­Défense et des onze villes et communautés de communes qui l’entourent.
 
Logement, densification de la population, vie de quartier, commerces… le lieu veut prendre les devants pour ne pas être cantonné à une unique fonction économique. Car, outre les 180 000 salariés qui y travaillent, il abrite également quelque 20 000 habitants.
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles