Baisse d'impôts : Sapin évoque une baisse des dépenses publiques

Le ministre des Finances, Michel Sapin. Le ministre des Finances, Michel Sapin. [AFP / ARCHIVES]

Michel Sapin n’a pas confirmé le montant de deux milliards d’euros évoqué par Les Echos pour la réduction des impôts, mais expliqué que l'état serait mis à contribution.

 

Le ministre des Finances a en effet affirmé ce lundi sur France Info que les baisses d’impôts annoncées pour 2016 par François Hollande pourraient être faites grâce à des économies réalisées sur les dépenses de l'Etat. "Il y a des moyens, avec les sommes considérables que l’Etat, les collectivités locales, la sécurité sociale dépensent, de trouver deux milliards pour rendre une partie des efforts aux Français les plus modestes", a-t-il indiqué.

Autrement dit, le financement ne passera pas par une hausse de la fiscalité pour certains ménages.

 

L'objectif de déficit maintenu

Le ministre des Finances a aussi profité de son intervention pour assurer que cette baisse d'impôts n’aurait pas d’incidence sur la réduction du déficit public, fixée par l’exécutif à 3,3% du PIB. "Nous allons atteindre, c'est la première fois depuis quatre ans, nos objectifs [...] Il ne suffit pas de l'annoncer, il faut le faire", a-t-il martelé.

Le coup de pouce fiscal attendu doit être inscrit dans le projet de loi de finances pour 2016, qui sera présenté à la fin du mois.

 

Vous aimerez aussi

Impôts Un simulateur pour calculer votre taxe d'habitation 2018
Politique L'Assemblée nationale adopte très largement le volet recettes du budget 2019
Fiscalité Taxe foncière hors délai : quelles conséquences ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles