Un internat de Montpellier au coeur d'une affaire de viol

28 élèves de seconde seraient en réalité concernés par cette affaire.[Capture Google Street View]

Sept élèves mineurs scolarisés en classe de seconde à l’internat d’excellence de Montpellier ont été entendus la semaine dernière par la brigade des mineurs. Ils auraient violé un camarade en introduisant des crayons et des papiers dans son anus.

 

Selon les premières constatations établies, l’ensemble des lycéens mis en cause se seraient en fait adonnés à cette pratique qui s’apparente à «un bizutage abusif» selon la proviseure. D’après France Bleu Hérault, aucune plainte n’aurait été déposée.

Les faits ont été filmés par l’un des adolescents grâce au téléphone portable de sa petite amie. Cette dernière a pu alerter un professeur qui a prévenu la police.

 

Des élèves consentants ?

France Bleu Hérault révèle par ailleurs qu'«il y aurait eu un précédent au cours d'un voyage à l'étranger il y a trois ans.» Une jeune fille aurait été victime d'agissements identiques. Elle a depuis intégré un autre établissement scolaire.

 

À suivre aussi

Télévision Un épisode de «Grey's Anatomy» a participé à libérer la parole de femmes victimes de viol
Asie Inde : les quatre suspects d'un viol collectif abattus par la police
inceste Côtes-d’Armor : il viole sa fille de 8 ans et affirme l'avoir confondue avec sa femme

Ailleurs sur le web

Derniers articles