L'armée française a bombardé le fief de Daesh à Raqqa, en Syrie

Douze appareils, dont dix chasseurs, ont été engagés simultanément à partir des Emirats arabes unis et de la Jordanie et ont largué 20 bombes. À l'image, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian. [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Un jour et demi après les attentats de Paris, qui ont fait au moins 129 morts et 352 blessés, l'enquête se poursuit pour faire la lumière sur les sombres événements qui ont touché la capitale.

21h44 : Les chasseurs français ont largué 20 bombes à Raqqa, le fief de Daesh, dans l'est de la Syrie, détruisant un poste de commandement et un camp d'entraînement, a annoncé le ministère de la Défense. "Le premier objectif détruit était utilisé par Daesh comme poste de commandement, centre de recrutement jihadiste et dépôt d'armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d'entraînement terroriste", a précisé le ministère dans un communiqué.

Douze appareils, dont dix chasseurs, ont été engagés simultanément à partir des Emirats arabes unis et de la Jordanie et ont largué 20 bombes.

"Planifiée sur des sites préalablement identifiés lors des missions de reconnaissance réalisées par la France, cette opération a été conduite en coordination avec les forces américaines", précise le ministère.

 

20h31 : S'exprimant sur TF1, l'ancien président et actuel chef des Républicains Nicolas Sarkozy déclare que toutes les personnes fichées comme radicalisées doivent être "mises en résidence surveillée" avec "bracelet électronique". "Tous ceux qui sont partis pour faire le djihad et qui reviennent doivent être immédiatement mis en prison", a-t-il ajouté.

19h43 : Les établissements publics culturels d'Ile-de-France (musées, salles de spectacle...) rouvriront lundi à 13H00, a annoncé le ministère de la Culture. La ministre de la Culture Fleur Pellerin "a décidé, avec l'ensemble des établissements concernés, leur réouverture dès le lundi 16 novembre 2015 à 13H00, après la tenue le matin même d'un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) exceptionnel, et après la minute de silence", a indiqué le ministère dans un communiqué.

19h27 : Trois des 80 blessés admis en urgence absolue vendredi dans les hôpitaux parisiens sont décédés et 42 sont toujours en service de réanimation a annoncé l'Assistance-Publique Hôpitaux de Paris ce dimanche, sans préciser le bilan total des morts. Sur ces 80 blessés, "35 personnes ne relèvent pas ou plus aujourd'hui d'une surveillance intensive en service de réanimation", ajoute l'AP-HP dans un communiqué, précisant avoir pris en charge 415 personnes au total, en comptant toutes les personnes en état de choc psychologique venues spontanément dans les hôpitaux.

19h25 : La messe à Notre-Dame-de-Paris en hommage aux victimes des attentats débute dans une cathédrale pleine à craquer, en présence de plusieurs personnalités et de simples anonymes venus "prier" et dire "plus jamais".

19h09 : Entre 15 000 et 20 000 personnes défilent à Copenhague en hommage aux victimes de Paris.

19h05 : La Turquie dit avoir déjoué un "attentat majeur" à Istanbul le jour des attaques de Paris, a affirmé dimanche un responsable gouvernemental turc.

    "Nous pensons qu'ils préparaient une attaque à Istanbul le même jour que celles de Paris (...) les premiers résultats de nos investigations suggèrent que nous avons déjoué une attaque majeure", a ajouté ce responsable sous couvert de l'anonymat.

18h16 : La police nationale diffuse sur les réseaux sociaux le portrait d'un homme soupçonné d'être impliqué dans les attentats.

18h15 : Le parquet belge dément la libération de l'un des trois frères soupçonnés d'avoir participé aux attentats et qui a été interpellé en Belgique, précisant que sa garde à vue avait été prolongée. La justice belge a émis un mandat d'arrêt international contre un autre membre de la fratrie, qui résidait dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles. Le troisième frère a été identifié comme étant l'un des kamikazes qui se sont fait exploser dans la salle de spectacle du Bataclan.

17h49 : Le président François Hollande a indiqué à des responsables parlementaires qu'il souhaitait que l'état d'urgence, décrété après les attentats, dure trois mois. La prorogation de l'état d'urgence au-delà de 12 jours ne peut être autorisée que par une loi, votée par le Parlement, qui en fixe sa durée définitive.

17h42 : La chancelière Angela Merkel assistera à un match de foot Allemagne-Pays-Bas mardi.

17h41 : La Belgique a émis un mandat d'arrêt international contre un des trois frères suspectés selon une source judiciaire.

17h29 : L'un des trois frères, interpellé en Belgique, a été remis en liberté, selon une source policière.

17h26 : Selon Gérard Larcher, président du Sénat, François Hollande souhaite modifier la loi de 1955 sur l'état d'urgence afin de l'adapter à la situation après les attentats.

17h19 : Le corps d'un deuxième kamikaze retrouvé au Bataclan a été identifié selon deux sources proches de l'enquête. Des doutes subsistent néanmoins quant à sa nationalité. Il serait Français selon une source et Belge selon une autre. Cet homme fait partie d'une fratrie de trois. L'un des frères a été placé en garde à vue en Belgique, avant d'être remis en liberté. Les services antiterroristes sont sans nouvelles du troisième, qui pourrait être l'un des kamikazes ou être en fuite, selon ces sources.

17h02 : Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a affirmé que le Parlement était "prêt à examiner" rapidement toute initiative du gouvernement prises à la suite des attentats de Paris. "Nous avons voulu assurer que le Parlement et les deux commissions des Lois sont à disposition" a-t-il précisé.

16h55 : Les identités de trois des terroristes auraient été dévoilées par le Washington Post. Deux d'entre eux, pourraient être les deux frères évoqués un peu plus tôt dans l'après-midi.

16h46 : Les responsables de onze mosquées marseillaises ont appelé dimanche "les Français à ne pas se laisser tenter" par les "amalgames" et les "représailles".

16h40 : Une source proche de l'enquête a affirmé que trois frères étaient impliqués dans les attaques. L'un serait peut-être en fuite.

16h00 : Malgré l'interdiction de rassemblement, la place de la République, à Paris, était très peuplée ce dimanche après-midi.

15h45 : Après les concerts de U2 et Mötorhead, c'est au tour de celui de Marilyn Manson, prévu lundi au Zénith de Paris, d'être annulé par arrêté préfectoral.

15h38 : Les leaders du G20, qui a débuté dimanche en Turquie, ont observé une minute de silence pour les victimes des attentats de Paris, mais également ceux d'Ankara, survenus en octobre dernier.

15h25 : Suite aux attaques, la Maison Blanche a annoncé que les Etats-Unis allaient intensifier sa coopération militaire et en terme de renseignement avec la la France.

15h12 : Au surlendemain des massacres de Paris, faut-il encore donner son sang ? L'EFS répond à cette question.

15h05 : Deux Français ayant résidé à Bruxelles figuraient parmi les assaillants tués, a indiqué dimanche le parquet belge, qui a ajouté que deux des véhicules utilisés par les terroristes avaient été loués en Belgique.

15h00 : Selon l'entourage de Nicolas Sarkozy, si l'ancien-président a bien évoqué la COP21 avec François Hollande ce matin, il n'a jamais demandé son report.

14h40 : Le discours que prononcera François Hollande lundi devant le Congrès sera finalement suivi d'interventions des différents groupes politiques, a indiqué la présidence de l'Assemblée. Cette demande a été formulée par la droite.

14h30 : Pour Dominique de Villepin, ancien Premier ministre sous Jacques Chriac, le terme "guerre" n'est pas approprié car "c'est faire le jeu de l'ennemi" que de l'employer.

14h10 : 3 000 personnes se sont réunies dimanche à Tokyo pour rendre hommage aux victimes des attaques

13h50 : Les Parisiens se sont regroupés derrière la devise de la ville "Fluctuat nec mergitur" : "Il est battu par les flots mais ne sombre pas".

13h42 : Un texte, écrit par un anonyme, tourne, depuis les attaques, sur les réseaux sociaux et émeut les internautes. Il y parle de Paris et des ses habitants.

13h35 : Des troupes d'élite ont été déployées au Royaume-Uni pour sécuriser des endroits publics fréquentés, comme des stations de métro ou des gares.

13h20 : La présidence luxembourgeoise a annoncé la tenue vendredi à Bruxelles d'un conseil d'urgence des ministres de l'Intérieur de l'UE. L'idée de cette réunion avait été suggérée un peu plus tôt par Bernard Cazeneuve.

13h15 : Les renforts supplémentaires des militaires dans toute la France devraient être portés à 10.000 d'ici mardi soir, a indiqué l'entourage de Manuel Valls.

13h10 : Manuel Valls a indiqué dimanche que "le gouvernement sera très attentif" à "toutes les propositions efficaces" de l'opposition. Il a par ailleurs appelé à "l'union sacrée" et a rejeté l'idée de reporter la COP21, qui équivaudrait à "céder à la violence".

13h00 : La mairie de Molenbeek, en Belgique, a annoncé que la police locale avait procédé à l'arrestation de cinq individus.  "On peut envisager qu'il s'agit d'un réseau", a estimé Françoise Schepmans, le maire de la ville.

12h50 : Lors de sa dernière édition, l'emission américaine Saturday Night Live a rendu un hommage particulièrement émouvant aux victimes des attentats.

12h42 : Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a demandé la tenue d'un conseil extraordinaire des ministres de l'Intérieur de l'UE.

12h40 : Christiane Taubira, ministre de la Justice, s'est rendue à la section antiterroriste du parquet de Paris.

12h25 : Lundi, une minute de silence sera respectée dans tous les bâtiments appartenant à l'Etat et à l'administration publique, comme les mairies, les écoles ou encore les tribunaux. Son origine remonte à 1919.

12h10 : Manuel Valls a indiqué que 103 corps avaient pour le moment été identifiés. 20 à 30 corps devaient encore l'être dans les prochaines heures.

12h00 : Samedi, les hommages et les moments de recueillement se sont multipliés sur les différents lieux des attaques. Direct Matin était sur place.

11h45 : Un utilisateur d'Instagram a capturé l'instant précis où les assaillants entrent dans le Bataclan, où se produisait le groupe Eagles of Death Metal.

11h38 : Au moins 5,4 millions de personnes ont utilisé le service "Safety Check Up" de Facebook, permettant, en un clic, aux utilisateurs du réseau social d'indiquer à leurs proches qu'ils sont à l'abri de tout danger.

11h30 : Selon plusieurs sources, Nicolas Sarkozy s'apprêterait à demander le report de la COP21, grande conférence environnementale prévue du 30 novembre au 11 décembre dans la capitale française. Le gouvernement avait affirmé samedi qu'elle se tiendrait bel et bien.

11h24 : Des kalachnikovs ont été découvertes dans la Seat noire retrouvée samedi à Montreuil, commune près de Paris. Un véhicule similaire avait été aperçu sur deux lieux différents lors des attaques de vendredi soir.

11h20 : Nicolas Sarkozy, qui a rencontré François Hollande ce dimanche à l'Elysée, a demandé au chef de l'Etat des "modifications drastiques" de la politique de "sécurité". Il a par ailleurs demandé à l'UE "une nouvelle politique d'immigration", même si il n'y avait "pas de lien" avéré avec les attentas.

11h10 : Le président américain Barack Obama a promis de "redoubler d'efforts" pour éliminer Daesh. "Nous allons redoubler d'efforts avec les autres membres de la coalition (antijihadiste) pour assurer une transition pacifique en Syrie et pour éliminer Daesh", a-t-il déclaré peu avant son entretien avec Recep Tayyip Erdogan.

11h00 : Selon Recep Tayyip Erdogan, le président turc, le sommet du G20 va enoyer un "message fort" et"dur" sur la lutte contre le terrorisme. "Je pense que notre réponse au terrorisme international va se concrétiser de façon très forte, très dure à ce sommet du G20", a indiqué le chef d'Etat.

10h55 : Au G20, la France veut des "mesures concrètes" contre le financement du terrorisme", a déclaré Michel Sapin à l'AFP.

10h49 : Le président russe Vladimir a affirmé que la communauté internationale devait "unir ses efforts" pour maîtriser la menace terroriste.

10h45 : Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a annoncé qu'il n'y avait "pas lieu de revoir dans leur ensemble" les politiques sur les réfugiés.

10h42 : Le concert du groupe de rock Motörhead, prévu dimanche au Zénith de Paris, a été annulé à la demande du ministère de la Culture. Cela avait déjà été le cas de ceux organisés par U2 à Bercy samedi et dimanche.

10h40 : Les internautes ont été particulièrement émus par l'histoire d'une femme ayant la vie sauvée au Bataclan par un homme qu'elle ne connaissait pas.

 

Un homme a sauvé la vie de ma femme hier au Bataclan en la cachant sous des fauteuils et en la protégeant de son corps....

Posté par Picolo Clem sur samedi 14 novembre 2015

10h31 : Pour François Bayrou, président du MoDem invité sur France Info, la France "a besoin d'une unité nationale très forte".

10h15 : L'Organisation de coopération islamique (OCI) qui compte 57 Etats membres a prôné dimanche une action internationale concertée contre "le terrorisme, devenu l'ennemi principal de l'humanité, suite aux attentats revendiqués par Daesh.

10h05 : La chanteuse Madonna s'est illustrée samedi à Stockholm en demandant à son public de respecter une minute de silence pur les victimes des attentats de Paris.

09h50 : Le planning de François ce dimanche est chargé. Il rencontrera Nicolas Sarkozy en tête à tête à 10h à l'Elysée. A 15h, ce seront au tour des présidents du Sénat et de l'Assemblée de rencontrer le chef de l'Etat avant qu'à 17h, les dirigeants des partis politiques français se rendent à l'Elysée.

09h25 : De nombreux dessinateurs, amateurs comme professionnels, ont pris le crayon pour coucher sur le papier leur amertume et leur tristesse face à l'horreur.

09h05 : En raison des attentats qui ont secoué Paris, l'examen du projet de loi Santé, prévu lundi, a été repoussé à mardi.

09h00 : Une voiture Seat noire a été retrouvée à Montreuil, commune limitrophe de Paris. Un véhicule similaire avait été aperçu vendredi à 21h32 près du bar de la rue de la Fontaine-au-Roi (5 morts) et à 21h36 rue de Charonne (19 morts).

08h52 : Samedi soir, une source proche de l'enquête révélait que le frère et le père du kamikaze français identifié avaient été placés en garde à vue. La police avait procédé à des perquisitions à leur domicile. Ce matin, nous apprenons que six personnes de l'entourage du kamikaze identifié, Omar Ismaïl Mostefaï, figurant parmi les assaillants du Bataclan, ont été placées en garde à vue.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles