La vente de drapeaux tricolores explose

L'entreprise Doublet a doublé ses ventes de drapeaux depuis les attentats de Paris [REMY GABALDA / AFP]

Après les attentats, les Français se montrent solidaires. Ils se ruent sur les drapeaux tricolores.

François Hollande veut mobiliser les Français autour de l'hommage national aux victimes des attentats de Paris. Ainsi, il leur a demandé mercredi de «pavoiser» leur domicile avec «un drapeau bleu blanc rouge». Une marque de patriotisme qui s'est développée, depuis vendredi 13 novembre. En effet, les ventes des drapeaux ont explosé.

10 000 visites le week-end des attentats

Cette hausse, l'entreprise Doublet, basée à Avelin (Nord) et leader européen de la fabrication de drapeaux l'a chiffrée. Elle en vend ainsi deux à trois fois plus qu'habituellement. La fréquentation du site internet a elle aussi grimpé en flèche : de 1 000 visites par jour en temps normal, la société en a enregistré près de 10 000 dès le week-end après les attentats.

Un tel engouement pour le drapeau tricolore s'était déjà produit à deux reprises dans le passé : à la mort du général de Gaulle en 1970 et pendant la victoire de la France, lors de la Coupe du monde de football en 1998.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles