Régionales : le FN occupe le terrain

Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen au Pontet (Vaucluse) en mars 2015 Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen au Pontet (Vaucluse) en mars 2015[ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP]

À une semaine du premier tour des élections régionales, Marine Le Pen est sur tous les fronts, ce vendredi 29 novembre. 

Présente ce matin à l’hommage national organisé à Paris pour les victimes des attentats du 13 novembre, elle s’envolera ensuite pour Nice, où elle participe au meeting de Marion Maréchal-Le Pen, candidate en Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Un exercice d’équilibriste pour la présidente du FN, soucieuse d’afficher, à Paris, son soutien à l’unité nationale, tout en opposant une figure d’opposante déterminée, à Nice, aux côtés de sa nièce.

Des sondages favorables

Bien positionnée dans les sondages depuis le début de la campagne, celle-ci est désormais donnée gagnante par les dernières études. «Il n'y a pas de rupture dans ces sondages. Il y a une dynamique qui existait déjà, et qui est confirmée», selon la candidate, hier sur France Info. Marine Le Pen arriverait quant à elle en tête au premier tour en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, et l’emporterait au second en cas de triangulaire, d’après un sondage Ipsos publié mercredi.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles