Travail : le moral des freelance au top

La majorité des freelances sont satisfaits de leur choix professionel, selon un sondage. La majorité des freelance sont satisfaits de leur choix professionnel, selon un sondage.[FLORIAN DAVID / AFP]

La majorité des indépendants sont satisfaits de leur situation professionnelle, selon un sondage Hopwork publié lundi 30 novembre.

L'immense majorité des freelance se déclarent en effet heureux (90%) et fiers de leur choix professionnel (94%). Ils sont même 60% à estimer que leur vie au travail s'est améliorée depuis qu'ils ont quitté le salariat. Pour 53% d'entre eux, l'argent n'est pas un problème ; plus d'un tiers (37%) gagnent même plus qu'à l'époque où ils étaient salariés. Ils sont 16% à avoir des rentrées d'argent équivalentes, et 36% à gagner moins. 

Mais l'argent n'est pas la motivation principale invoquée par les indépendants pour justifier leur choix. Pour la majorité d'entre eux (55%), c'est plutôt la liberté qui prime. Ainsi, pouvoir gérer son temps arrive en première position pour 23%. Ne plus avoir de patron arrive en seconde position (20%), à égalité avec une plus grande diversité des missions. Enfin, 17% sont séduits par une meilleure qualité de vie.

Cette liberté a un prix. Sept indépendants sur dix (70%) travaillent en effet plus de 35 heures par semaine. La majorité travaille entre 35 et 45 heures (39%), 21% entre 45 et 55 heures, 13% entre 55 et 70 heures et 4% plus de 70 heures par semaine. Mais ce rythme de travail soutenu n'est pas nécessairement synonyme de stress, au contraire. Près de la moitié d'entre eux (45%) se déclarent moins stressés qu'avant, tandis que seuls 23% le sont davantage. Pour un tiers d'entre eux (31%), il n'y a pas de différence.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles