Marseille : à 15 ans, elle est violée, séquestrée et contrainte de se prostituer

Les faits se sont déroulés à Marseille. [Tobi 87 / Wikicommons]

A Marseille, trois hommes ont été mis en examen jeudi 3 novembre pour des faits de «viols» et «proxénétisme aggravé» dans une affaire particulièrement sordide.

Début octobre, leur jeune victime présumée âgée de 15 ans, ayant fugué du domicile familial, était parvenue à s’arracher aux griffes de ses tortionnaires pour se rendre au commissariat du IIIe arrondissement de la cité phocéenne. Là, elle avait décrit les violences qu’elles auraient subies.

Les trois jeunes hommes l’auraient ainsi séquestrée dans un appartement puis un hôtel avant de la frapper et la violer à multiples reprises durant plusieurs jours. Les suspects auraient ensuite forcé la jeune fille à se prostituer sur la voie publique.

Visionnage des images des caméras de sécurité

Pour vérifier les propos de la victime, les enquêteurs de la sécurité départementale, chargés des investigations toujours en cours, ont visionné les enregistrements des caméras de surveillance d’un hôtel de la rue Sakakini, où l’adolescente aurait été forcée à vendre son corps. Sur les images, on voit trois hommes s’en prendre physiquement à elle avant de l’amener dans l’hôtel. Là, elle y aurait une fois de plus été violée.

Identifiés grâce aux images, les jeunes hommes, âgés de 19 ans et de 23 ans pour deux d’entre eux, ont été appréhendés le lundi 30 novembre dans les quartiers nord de la ville. Une jeune femme de 19 ans, qui se serait prostituée pour leur compte, a également été découverte.

La perquisition du domicile de l’un des proxénètes présumés a par ailleurs permis aux enquêteurs de découvrir 26 000 euros en petites coupures ainsi qu’un arsenal conséquent composé entre autres de fusils à pompe et de grenades défensive, rapporte le Parisien, qui révèle l'affaire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles