Régionales : quels papiers pour voter ?

Contrairement à une idée reçue, la carte d'électeur n'est pas obligatoire pour voter. Photo d'illustration. [CC / Chupacabra Viranesque].

Les Français votent dimanche 13 décembre pour le second tour des élections régionales. Entre carte d’électeur, carte d’identité ou encore permis de conduire, avec quels papiers peut-on voter ?

Pour pouvoir faire entendre votre voix, vous devez vous présenter au bureau de vote indiqué sur votre carte électorale. Si vous votez dans une commune d'au moins 1 000 habitants, il est nécessaire de présenter un justificatif d'identité.

Selon le site Service-Public.fr, le portail officiel de l’administration française, pour pouvoir prouver son identité au moment de voter, vous avez le choix parmi toute une palette de documents justificatifs : 

- Carte nationale d'identité ou passeport

- Permis de conduire (en cours de validité)

- Carte de famille nombreuse (en cours de validité) délivrée par la SNCF

- Permis de chasser avec photo délivré par le représentant de l'État (en cours de validité)

- Livret de circulation (en cours de validité)

- Carte du combattant, de couleur chamois ou tricolore (en cours de validité)

- Carte d'identité ou carte de circulation avec photo, délivrée par les autorités militaires (en cours de validité)

- Carte d'identité de fonctionnaire de l'État, de parlementaire ou d'élu local avec photo (en cours de validité)

- Carte d'invalidité civile ou militaire avec photo (en cours de validité)

- Récépissé valant justification de l'identité, délivré en échange des pièces d'identité en cas de contrôle judiciaire (en cours de validité)

Voter sans carte d’électeur, c’est possible

En France il est tout à fait possible de voter sans carte d’électeur. En effet, celle-ci n'est pas obligatoire pour pouvoir voter. En cas de perte, de vol ou d'oubli, il suffit de s'assurer qu'on est bien inscrit sur la liste électorale et, si c’est le cas, il convient de présenter le jour du scrutin l'un des justificatifs ci-dessus. Le bureau vérifiera simplement que votre nom est bien inscrit sur les listes électorales.

La carte d'électeur indique votre bureau de vote et prouve votre inscription sur les listes électorales. Sa délivrance est gratuite. Elle est envoyée à l'électeur par courrier au plus tard 3 jours avant la date du scrutin. Si la carte comporte une erreur, vous devez en avertir la mairie. Enfin, sachez que les cartes qui n'ont pu être distribuées à leur titulaire avant le scrutin sont remises le jour du scrutin au bureau de vote de l'électeur, sur la présentation d'une pièce d'identité.

La durée de validité d’une carte correspond à la refonte des listes électorales, en général tous les 3 à 5 ans. En cas de perte ou vol de la carte d'électeur il faut informer la mairie et éventuellement le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie. Il n'est pas délivré de duplicata puisque le document n'est pas obligatoire pour voter.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles