Agriculture : la morosité est dans le pré

Le prix des productions animales a chuté de six points entre 2014 et 2015 [© GUILLAUME SOUVANT / AFP]

Une étude annuelle de l'INSEE révèle que les prix ont chuté pour les éleveurs entre 2014 et 2015.

Une année noire pour les producteurs de viande. L’étude annuelle de l’Insee sur les comptes prévisionnels de l’agriculture française, publiée mardi, révèle que le prix des productions animales a chuté de six points entre 2014 et 2015.

Une baisse des cours qui a notamment atteint -7 % pour les porcs, conséquence de la forte concurrence européenne et de l’embargo russe. Les producteurs laitiers ont aussi des difficultés à l’export. Ainsi, le prix de vente du lait a décroché de 11 % entre 2014 et 2015.

Enfin, les  éleveurs de veaux, victimes d’une demande en berne et d’une production en hausse, ont enregistré une baisse de 5 % du prix de vente de leurs bêtes.
 

En revanche, les céréaliers et les maraîchers ont tiré leur épingle du jeu. Les récoltes ayant été médiocres cette année, les prix de leurs productions ont flambé  de 7 %, notamment ceux des fruits et légumes et des pommes de terre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles