Belfort : un homme avoue un meurtre 21 ans après les faits

Le 5 juillet 1994, le corps de Stéphane Dietrerich avait été découvert dans un bois de Belfort [© CAPTURE D'ECRAN FRANCE 3]

Plus de vingt ans après la mort de Stéphane Dieterich, un étudiant de Belfort, son meilleur ami de l'époque a reconnu les faits.

La famille de Stéphane Dieterich attend des réponses depuis plus de vingt ans. Aujourd'hui, elle connait enfin le visage de son meurtrier présumé. «C'est l'aboutissement d'un combat. Maintenant, j'attends le procès» a réagi Sylvain Dieterich, le frère de la victime, sur France 3.

Le 5 juillet 1994, le corps de Stéphane Dieterich, frappé de plusieurs coups de couteau, avait été découvert dans un bois, connu comme lieu de rendez-vous sexuels, près d'une fête foraine de Belfort, où il s'était rendu la fait. Les enquêteurs avaient pris connaissance de l'emplacement du cadavre après un coup de fil anonyme.

Le meurtrier présumé de l'étudiant serait en réalité son meilleur ami de l'époque. Né en 1969, il a été mis en examen et incarcéré pour assassinat, après avoir reconnu les faits.

Alors que l'affaire s'était conclue par un non-lieu en 2001, faute d'avoir pu identifier, à l'époque, l'auteur, le dossier avait été rouvert en 2013. «Au regard de nouveaux témoignages» versés au dossier, le parquet de Montbéliard avait rouvert une information judiciaire. 

C'est la réexploitation de l'ADN qui a notamment permis de resserer l'étau autour du suspect, qui avait été placé en garde à vue mardi matin.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles