Marseille : garde à vue prolongée pour le mineur de 15 ans

Inconnu des services de renseignement, sans antécédents judiciaires ni psychiatriques, l'adolescent avait été interpellé quelques minutes après l'agression[BERTRAND LANGLOIS / AFP]

La garde à vue du mineur turc d'origine kurde qui a blessé à la machette un enseignant juif, lundi, à Marseille, a été prolongée de 24 heures mardi, au lendemain de cette agression antisémite dont le professeur a cru ne pas "sortir vivant".

Cette garde à vue, toujours en cours à Marseille, ne pourra être prolongée davantage, puisque, dans le cas d'un mineur, elle ne peut excéder 48 heures, a-t-on précisé de source judiciaire.

L'adolescent, un Turc d'origine kurde qui aura 16 ans dans les prochains jours, a dit avoir agi "au nom d'Allah" et du groupe État islamique, selon les autorités. Une enquête a été ouverte à Marseille "des chefs de tentative d'assassinat aggravé en raison d'une appartenance religieuse" et d'"apologie du terrorisme". Le parquet antiterroriste de Paris s'est ensuite saisi de l'affaire.

Inconnu des services de renseignement, sans antécédents judiciaires ni psychiatriques, l'adolescent a été interpellé quelques minutes après l'agression. Issu d'un milieu "classique et normal", ce lycéen bien noté se serait radicalisé "via internet", selon le parquet.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles