De plus en plus de bouchons en région parisienne

La circulation sur le périphérique de Paris est plus fluide. [Remi Jouan / Wikicommons]

Le fournisseur d’info sur le trafic pour les systèmes de navigation embarqués V-Traffic a dévoilé ses propres données sur les conditions de circulation en Île-de-France.

Et selon V-Traffic, se reposant sur la collecte des informations de plus de 1,2 millions véhicules équipés de GPS, les bouchons ont explosé de 9,3% en 2015. Des données essentiellement collectées sur les routes franciliennes aux heures de pointe en pleine semaine.

Dans le détail, le service indique que les principales difficultés se déroulent surtout le mardi matin et le vendredi après-midi. C’est toutefois le jeudi qui connaît le plus de bouchons. Les journées les plus calmes restent le mercredi, où les RTT pour s’occuper des enfants sont fréquents, et le lundi, dans le cadre de week-end prolongé.

Bien entendu, les horaires matinaux les plus problématiques restent ceux couvrant la tranche 7h30 à 7h50. Les principales difficultés se concentrent alors sur les axes menant à Paris. Le soir, mieux vaut éviter de partir rejoindre la banlieue vers 17h40 – 18h, créneau durant lequel le risque de s’empêtrer dans les bouchons est grand.

V-Traffic affirme par ailleurs qu’aux heures de pointe, la circulation est plus fluide - et plus sûr -que par le passé et ce, depuis la baisse de la vitesse sur le périphérique en janvier 2014.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles