Propreté : Paris dévoile un plan pour devenir «un modèle» en Europe

Cette année, 80 nouveaux éboueurs devraient être embauchés par la mairie de Paris. [JACQUES DEMARTHON / AFP]

L’objectif est très ambitieux : faire de la capitale «une métropole modèle en Europe» en terme de propreté.

Pour y parvenir, la municipalité a présenté ce jeudi le plan qu’elle fera voter lors du prochain en conseil de Paris, le 15 février. Il sera doté d’une enveloppe de 25 millions d’euros. Parmi les principales mesures, 80 éboueurs et 20 conducteurs de bennes devraient notamment être embauchés cette année. Cela portera leur effectif total à près de 5 700 agents. 

A lire aussi : Ces villes du monde où le mégot est à l'amende

La mairie compte également investir dans de nouveaux équipements de propreté (comme des souffleuses) plus modernes et efficaces, pour 15 millions d’euros. Dix nouvelles déchèteries devraient voir le jour d‘ici à 2020, à commencer par celle de la porte de Pantin (19e), dès cette année. Environ 50 sanisettes supplémentaires pourraient aussi être installées, leur nombre dans la capitale passant ainsi à 450. Une partie d’entre elles ouvriraient d’ailleurs 24h/24.

proprete_paris_0.jpg

Enfin, comme cela avait déjà été évoqué, plusieurs centaines d’agents pourraient former une nouvelle brigade anti-incivilités dès cet été. Par ailleurs, la bonne volonté des Parisiens sera de nouveau mise à contribution, avec «Paris, Fais-toi belle», le 4 juin prochain. L'an dernier, environ un millier de volontaires avaient participé à cette opération de «nettoyage collaboratif». Chaque année, la maire de Paris consacre 500 millions d'euros au nettoyage des 2 900 kilomètres de trottoirs de la capitale.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles