Antibes : Marineland rouvre ses portes ce lundi

Le nouveau directeur du parc, Arnaud Palu, pose devant un spectacle de dauphins, le 17 mars 2016. Le nouveau directeur du parc, Arnaud Palu, pose devant un spectacle de dauphins, le 17 mars 2016. [VALERY HACHE / AFP]

Près de six mois après les inondations meurtrières qui avaient frappé la Côte d'Azur, le plus grand parc marin d'attractions d'Europe, Marineland, rouvre ses portes lundi avec de nouveaux programmes et représentations dits pédagogiques.

Le 3 octobre 2015, lors de violentes intempéries qui avaient causé la mort de vingt personnes, le parc d'Antibes avait été submergé par la boue et avait perdu une cinquantaine d'animaux. 

Pour sa renaissance, le parc fondé il y a 45 ans par le géant espagnol Parques Reunidos a misé sur une scénographie repensée. "Les visiteurs vont repartir avec des connaissances et une émotion", assure son nouveau directeur, Arnaud Palu, pour qui les animaux captifs peuvent être "de véritables ambassadeurs de leurs congénères". La nouveauté, ce sont ces équipes de soigneurs pédagogues qui se promènent dans le parc allant au devant des promeneurs avec des exposés sur les manchots ou les otaries.

A lire aussi : Le Marineland d'Antibes craint pour la sécurité de ses animaux

Mais ces évolutions, en phase avec une nouvelle demande du public, ne devraient pas émouvoir les associations militantes comme "L'association pour la protection des animaux sauvages" (Aspas), "Réseau-Cétacés" et "C'est Assez", qui ont déposé fin décembre une plainte auprès du tribunal de Grasse débouchant récemment sur une enquête préliminaire.

L'exemple de SeaWorld, un coup de poing pour Marineland

Jon Kershaw, directeur animalier du parc, réfute toute cruauté des cinquante soigneurs, "des vrais professionnels, passionnés par leur métier". "Des maltraitances à ce niveau là, ça serait une folie."

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles