Le torero condamné pour maltraitance envers les animaux

Illustration. Illustration.[Pascal Guyot/AFP]

Le torero José Antonio Canales Rivera a été condamné à payer une amende pour maltraitance envers les animaux. Le tribunal ne lui reproche pas de tuer des taureaux mais d'avoir maltraité un cheval.

 

José Antonio Canales Rivera, torero espagnol de son état, est poursuivi pour maltraitance envers les animaux suite à une plainte d'une organisation de défense des animaux. Rien à voir avec la profession de l'homme, puisque la plainte ne vise pas le traitement infligé aux taureaux dans les arènes.

Le torero est poursuivi pour avoir causé des "blessures profondes" à son cheval. Il aurait posé dans la bouche de l'animal un appareil pour le punir le cheval quand celui-ci n'obéissait pas correctement.

José Antonio Canales Rivera a reconnu les faits et a accapté de payer l'amende de 600 euros. L'organisation qui a déposé la plainte, l'Observatoire pour l'équité et la protection des animaux, note que "c'est la première fois dans notre pays qu'un torero est condamné pour maltraitance envers les animaux".

 

Une vache tombe du ciel, un homme meurt écrasé

Vidéo : la voiture percute une vache et un taureau en copulation

Il perd son téléphone dans une vache

Les dix animaux les plus dangereux pour l'homme

À suivre aussi

Polémique La corrida bientôt interdite aux mineurs ?
AFP - Image d'illustration
corrida Espagne : les images d'un taureau aux cornes en feu choquent les associations de défense des animaux
Faut-il supprimer la corrida ?
Maltraitance animale Faut-il supprimer la corrida ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles