Argenteuil : la tunique que Jésus aurait portée à sa crucifixion exposée

La dernière fois que l'étoffe a été présentée, c'était en 1984.[Capture d'écran]

La Sainte Tunique, qui aurait été portée par le Christ de la Cène à la Crucifixion, est offerte aux yeux du public à partir de vendredi, à la basilique Saint-Denys d’Argenteuil (Val-d'Oise), où elle est conservée. On ne la voit que deux fois par siècle.

Des visites guidées et des conférences sont notamment prévues jusqu’à la fin de l’ostension, le 10 avril. Au moins 150 000 amateurs d’histoire sont ainsi attendus, soit près de deux fois plus que lors de la dernière opération de ce type, en 1984.

A lire aussi : Ivre, il escalade la cathédrale de Pontoise et chute

La date d’exposition de la relique a été avancée par le diocèse de Pontoise, afin de coïncider avec le 150e anniversaire de la basilique (sous sa forme actuelle), et le Jubilé de la miséricorde. Autrement, il aurait fallu attendre… 2034.

Pour l’occasion, l’étoffe a été restaurée en début d’année. Près de trois mois ont été nécessaires pour la consolider. Un travail minutieux nécessaire, car la tunique serait présente à Argenteuil depuis le IXe siècle, à la suite d’un don de Charlemagne.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles