Un "projet d'attentat" en France a été déjoué

L'homme interpellé "prévoyait de frapper notre pays", a indiqué Bernard Cazeneuve.[GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]

Un projet d'attentat en France a été déjoué jeudi avec l'interpellation d'un jihadiste présumé. Reda Kriket, 34 ans, a été interpellé jeudi à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) pour un projet d'attentat en France. Plusieurs fusils d'assaut, dont des kalachnikovs, et des explosifs, dont du TATP, ont été retrouvés dans un appartement d'Argenteuil (Val-d'Oise) qu'il occupait.

Jeudi, lors d'une conférence de presse, le ministre de l'Intérieur avait indiqué que les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) avaient réalisé jeudi matin une "interpellation importante" qui a permis de "mettre en échec un projet d'attentat en France à un stade avancé".  

A lire aussi : Salah Abdeslam n'a été interrogé qu'une heure entre son arrestation et les attentats de Bruxelles

Des explosifs retrouvés

"Cet individu évoluait au sein d'un réseau terroriste qui prévoyait de frapper notre pays", avait alors souligné Bernard Cazeneuve. Vendredi, des sources policières indiquent que l'homme avait été condamné, en son absence, avec Abdelhamid Abaaoud à Bruxelles en juillet 2015 dans un procès de filière jihadiste vers la Syrie.

Les policiers ont, en outre, découvert un important arsenal dans l'appartement perquisitionné à Argenteuil. Selon Le Parisien, plusieurs kilos de TATP, l'explosif prisé de Daesh et utilisé notamment dans les attentats de Bruxelles ont été retrouvés. Des composants explosifs ont également été saisis ainsi qu'une dizaine de fusils d'assaut kalachnikov. Des armes de poing faisaient également partie de cet arsenal.

L'intervention de jeudi est le fruit d'une "enquête minutieuse" de plusieurs semaines conduite sous l'autorité d'une juge d'instruction antiterroriste. "Aucun élément tangible ne lie ce projet aux attentats de Paris et de Bruxelles", avait ajouté le ministre de l'Intérieur.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles