François Hollande renonce à la révision constitutionnelle

Le chef de l'Etat a expliqué qu'un "compromis (était) hors d'atteinte" sur la question de la déchéance de nationalité.[STEPHANE DE SAKUTIN / POOL / AFP]

A l'issue du Conseil des ministres jeudi matin, François Hollande a décidé de "clore le débat constitutionnel" sur l'état d'urgence et la déchéance de nationalité. Il renonce ainsi à réunir le Congrès à Versailles.

Après quatre mois de débats agités, le président de la République a annoncé sa décision de revenir sur la révision constitutionnelle post-attentats. En effet, la très controversée extension de la déchéance de nationalité est dans l'impasse, au Parlement. 

"J'ai décidé, après m'être entretenu avec les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, de clore le débat constitutionnel", a déclaré le chef de l'Etat qui a reconnu qu'un "compromis (était) hors d'atteinte" sur la question de la déchéance de nationalité.

Gauche et droite se rejettent les responsabilités

Immédiatement après l'allocution présidentielle, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a présenté les «excuses» de la majorité aux Français «qui ne pensent quêtre consternés par ce triste spectacle».

Même réaction du côté du Premier ministre, qui est intervenu mercredi après-midi à l'Assemblée lors des Questions au gouvernement. Manuel Valls ainsi fait part de son «immense regret», tout en accusant la droite sénatoriale, qui, selon lui, «s'oppose à une mesure que les Français ont parfaitement compris».

A lire aussi : La réforme constitutionnelle entre les mains des sénateurs

En revanche, la droite a directement accusé le gouvernement d'être à l'origine du retrait de la réforme constitutionnelle. En effet, pour Gérard Larcher, le président LR du Sénat, «le blocage politique dû aux revirements incessants de la majorité nous a conduits à une impasse». Laurent Wauquiez, député de la Haute-Loire, a lui estimé que «François Hollande a fini par se perdre dans les propres pièges qu'il s'était lui-même tendus».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles