Euro 2016 : quelles mesures de sécurité dans les fan zones ?

À Paris, la fan-zone sera installée sur le Champs de Mars, au pied de la tour Eiffel, et sera soumise à des conditions d'accès et de sécurité drastiques. Photo d'illustration. [AFP / Kenzo Tribouillard]

Après les attentats qui ont frappé la France, la sécurité des fan zones est une priorité pour les organisateurs de l’Euro 2016 et les autorités. Mais à un peu plus d'un mois de l’événement, à quoi doivent s’attendre les personnes désirant s’y rendre ?

L’Euro 2016 de football a lieu du 10 juin au 10 juillet prochains. On estime à sept millions le nombre de visiteurs que la compétition devrait attirer. Les personnes ne disposant pas de billets pour assister aux matches de l'Euro 2016 mais désirant néanmoins participer à l'engouement de l'évènement, pourront se rabattre sur les dix fan zones dispersées un peu partout en France et qui retransmettront sur écran géant les rencontres de la compétition.

A lire aussi : Le budget de sécurité des fan zones de l'Euro 2016 revu à la hausse

Caméras, palpation et sacs interdits

Dans un contexte de risque d’attentats élevé, le dispositif de sécurité a été renforcé sur tous les sites. Concrètement toute personne désirant accéder à une fan-zone devra se soumettre à une palpation corporelle systématique. Ces lieux de rassemblement étant des espaces entièrement clos, des détecteurs de métaux seront installés à l’entrée et il sera interdit d’y entrer avec des bagages ou des sacs volumineux. Des points d'accueil seront installés pour orienter les supporters, lesquels pourront fournir un appui éventuel aux services de déminage.

Enfin, chaque fan-zone sera bien sûr contrôlée par des caméras de surveillance et des agents de sécurité. À Paris ce sont en moyenne 350 agents de sécurité qui seront mobilisés en permanence. De 10 000 à 100 000 personnes sont attendues pour l’occasion selon les endroits : 20 à 30 000 place Bellecour à Lyon, 80 000 au Prado à Marseille, ou encore près de 100 000 au Champ-de-Mars à Paris.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles