Une pétition pour protester contre l'absence d'auteure au programme du bac L

La pétition s’adresse à la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem.[BERTRAND GUAY / AFP]

Une enseignante de français a lancé une pétition pour protester contre l’absence de textes rédigés par de écrivaines au programme du bac littéraire. 

La pétition, adressée à la ministre de l’Éducation Najat Vallaud-Belkacem, a été lancée sur le site Change.org par Françoise Cahen, une enseignante de français d’un lycée d’Alfortville (Val-de-Marne). Elle rassemblait déjà, vendredi 13 mai, près de 9.000 signatures. Le texte souligne que «jamais une auteure femme n’a été au programme de littérature en terminale L», et s’interroge sur «le message subliminal qu’on veut faire passer» à des classes souvent «composées en majorité de filles».

A lire aussi : Renvoyée parce qu'elle ne portait pas de talons, sa pétition récolte 100.000 signatures

«Au moins une présence des femmes»

Cette année, c’est l’œuvre d’André Gide, «les faux-monnayeurs», qui figure au programme du bac littéraire. Un «beau livre, écrit par un auteur important qui mérite d’être étudié» selon la pétition. Pourtant, Françoise Cahen aimerait que «les grandes écrivaines comme Marguerite Duras, Mme de Lafayette, Annie Ernaux, Marguerite Yournvenar, Nathalie Sarraute, Simone de Beauvoir, George Sand, Louise Labbé … soient aussi régulièrement un objet d’étude pour nos élèves». 

Interrogée par Le Parisien, Françoise Cahen détaille sa démarche : «mon idée n’est pas de réclamer une parité, mais au moins une présence des femmes». L’entourage de la ministre de l’Éducation a affirmé au quotidien que Najat Vallaud-Belkacem prenait le sujet au sérieux. Confirmation attendue dans les années à venir. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles