Loi Travail : l'accès à un terminal de Roissy bloqué par des manifestants

Les manifestants disent vouloir continuer à se mobiliser durant l'Euro.[Benjamin LEGENDRE / AFP]

Plusieurs centaines de militants CGT, FO et Solidaires opposés à la loi El Khomri bloquaient mardi matin l'accès au terminal 2F de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle au cri de «retrait de la loi travail, ni amendable ni négociable», a constaté un journaliste de l'AFP.

Ces salariés de la plateforme aéroportuaire, agents d'entretien, d'accueil ou de sécurité, se sont rassemblés vers 09h30 avant de marcher en cortège vers les accès routiers des terminaux 2E et 2F, qu'ils ont commencé à bloquer vers 10h15. Le terminal 2E a été débloqué à 11h00. «Le projet de loi El Khomri, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. La situation des salariés est déjà dégradée, et ça va empirer : ça ils ne le veulent pas», a dit à l'AFP Serge Nybelen, secrétaire général de l'union locale CGT Roissy.

A lire aussi : Nouvelle semaine périlleuse sur le front social alors que s'ouvre l'Euro

Bras de fer

Alors que François Hollande estime qu'il faut «savoir arrêter une grève», le syndicaliste juge «fort de café» les propos du président. «C'est le gouvernement et Hollande qui ont agressé les salariés et qui tentent de passer en force», a-t-il argumenté. Et de prévenir: «Maintenant on nous fait le coup de la coupe d'Europe, mais on va continuer à mobiliser sur la plateforme».

Près de lui, un délégué CGT Air France, qui porte un T-shirt frappé des prénoms des cinq salariés d'Air France poursuivis pour violences dans l'affaire de la chemise arrachée, crie: «On a licencié cinq innocents, ce sont nos martyrs à la lutte».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles