Des salariés non déclarés sur un chantier... de l’Urssaf

Le siège de l'Urssaf Aquitaine, dans le quartier de Bordeaux-Lac, à Bordeaux. [Capture d'écran Google Street View].

En contrôlant les ouvriers travaillant à la réhabilitation de leurs propres locaux, au siège régional de l'Urssaf à Bordeaux, des agents ont constaté que deux d'entre eux n'avaient pas été déclarés par leur employeur.

Une société spécialisée dans les travaux thermiques avait envoyé sur ce chantier deux ouvriers, âgés de 24 et 42 ans, de nationalité italienne etd'origine roumaine, travailler au nez et à la barbe de ceux-là même qui font la chasse aux fraudeurs, rapporte Sud-Ouest. Les inspecteurs de l'Urssaf n'ont eu qu'un étage à descendre pour effectuer ce contrôle détaille le quotidien régional.

A lire aussi : Pourquoi dit-on du travail non déclaré qu'il est "au noir"

L'activité de la société, installée en Italie et dans la région toulousaine, a aussitôt été interrompue sur le chantier. Les cartes d'identités des ouvriers étaient en règle mais selon l’URSSAF, si ces ouvriers travaillent bien dans une société en Europe, ils doivent être déclarés dans une entreprise française ce qui n’est pas le cas.

Ouverture d'une enquête

La direction de l’Urssaf Aquitaine a aussitôt ouvert une enquête pour savoir si les pratiques frauduleuses de cette société sont fréquentes. Le dossier sera ensuite transmis au procureur de la République et les travaux pourront évantuellement reprendre dans des conditions conformes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles