Paris veut créer une brigade contre les tapages nocturnes

Au total, 320 agents municipaux pourraient être appelés à surveiller les abords des bars parisiens.[GEAI LAURENCE/SIPA]

Elle devra pacifier les relations entre les fêtards et les riverains. Une brigade spéciale doit voir le jour dès cet été pour lutter contre les nuisances nocturnes à la sortie des bars et des night-clubs de la capitale.

Sa création doit être entérinée par le Conseil de Paris, qui se réunit à partir de lundi. Au total, 320 agents municipaux pourront être appelés à surveiller les abords des 800 établissements disposant d’une au­torisation de nuit, ainsi que les 4.000 terrasses ouvertes le soir. Ils sensibiliseront et sanctionneront les personnes faisant trop de bruit, qui importunent les passants ou les riverains ou qui urinent en pleine rue.

A lire aussi : Paris : neuf parcs et jardins ouverts la nuit à partir de vendredi

Le canal Saint-Martin, la rue Oberkampf, le Marais ou encore le quartier de la Bastille seraient particulièrement contrôlés. Cette future brigade fait partie d’une politique plus globale sur la vie nocturne à Paris, qui représente un investissement de 12 millions d’euros cette année, selon la mairie. Ce plan comprend également l’installation de capteurs par Bruitparif, l’organisme régional dédié aux nuisances sonores, dans plusieurs lieux festifs de la ville.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles