Manuel Valls : Reda Kriket voulait frapper pendant l'Euro 2016

Reda Kriket avait été interpellé en mars dernier. [AFP / ARCHIVES]

Reda Kriket, le jihadiste présumé qui avait été arrêté en mars dernier à Boulogne-Billancourt visait «sûrement» l'Euro 2016 qui se déroulait en France, a révélé Manuel Valls à l'Assemblée nationale. 

«Depuis 2012, 16 attentats ont été déjoués. Notamment par l'arrestation, en mars 2016, d'un individu disposant chez lui d'un véritable arsenal, et d'explosifs à grande puissance, avec sûrement l'Euro de football en ligne de mire», a indiqué le Premier ministre. 

Lundi, il avait déjà évoqué un attentat déjoué juste avant l'Euro et qui «aurait pu être particulièrement meurtrier». 

A lire aussi : Tout savoir sur Khalid Zerkani, le prédicateur lié à kriket, Abaaoud et Laachraoui

Reda Kriket a été arrêté en mars à Boulogne-Billancourt et mis en examen. Les enquêteurs avaient découvert dans son appartement d'Argenteuil (Val d'Oise) de nombreuses armes de poing, cinq kalachnikovs, un fusil mitrailleur et des explosifs dont du TATP, l'explosif artisanal prisé des jihadistes de Daesh. A l'époque, les autorités avaient expliqué que l'homme de 34 ans préparait un attentat majeur, sans donner plus de précisions sur ses éventuelles cibles.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles