Quelles sont les villes qui interdisent le burkini ?

Le Lavandou a, comme plusieurs communes du Var, interdit le burkini. [Bonvol / Wikicommons]

De jour en jour, les communes interdisant le burkini, tenue de bain dite «islamique» couvrant l'intégralité du corps, se multiplient en France. Tour d'horizon de celles-ci.

Ces décisions succèdent à la récente polémique autour d’une association de femmes des quartiers Nord de Marseille, les invitant à se vêtir d'un burkini pour passer une journée dans un parc aquatique privatisé pour l'occasion. La journée burkini, qui avait fait bondir de nombreux élus politiques, avait finalement été annulée.

A lire aussi : Tout savoir sur le burkini

Cannes, première ville à interdire le burkini

À la suite de Cannes, qui avait ouvert le bal et interdit le burkini le 28 juillet, de nombreuses communes de France, essentiellement dans le Var et les Alpes-Maritimes, ont pris à leur tour des arrêtés interdisant la baignade en burkini. En voici la liste.

Bouches-du-Rhône :

Saintes-Maries-de-la-Mer (maire Les Républicains), Cassis (LR), La Ciotat (LR)

Alpes-Maritimes :

Mandelieu-la-Napoule (LR), Cap d'Ail (LR), Menton (LR), Cannes (LR), Villeneuve-Loubet (LR), Nice (LR), Saint-Laurent-du-Var (divers droite), Beaulieu-sur-Mer (LR), Saint-Jean-Cap-Ferrat (DVD), Villefranche-sur-Mer (LR), Eze (DVD), Roquebrune-Cap-Martin (LR), Théoule-sur-Mer (DVD), Vallauris-Golfe-Juan (UDI), Cagnes-sur-Mer (LR)

Var :

Le Lavandou (LR), Cavalaire-sur-mer (DVD), Cogolin (Front National), Sainte-Maxime (DVD), Fréjus (FN), La Londe-les-Maures (LR)

Haute-Corse :

Cagnano (sans étiquette), Sisco (PS), Ghisonaccia (DVD)

Aude :

Leucate (LR)

Pas-de-Calais :

Le Touquet (LR), Oye-Plage (PS)

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles