La fondation Abbé-Pierre veut attirer l'attention sur le mal-logement en France

Près de 12 millions de personnes sont concernés par la crise du logement Près de 12 millions de personnes sont concernés par la crise du logement[Facelly/SIPA]

Après son rapport annuel sur l'état du mal-logement en France en janvier, la fondation Abbé-Pierre veut sensibiliser le public aux questions du mal-logement, qui touche presque 4 millions de personnes en 2016.

Ils sont 3,8 millions en France, selon la fondation Abbé-Pierre. Pour lutter contre le mal-logement, l’organisation caritative lance aujourd’hui une campagne de mobilisation citoyenne, intitulée «#OnAttendQuoi», parrainée par l’écrivain Marek Halter et la chanteuse Nolwenn Leroy.

Parmi les individus concernés, des ­personnes sans ­domicile fixe, vivant dans des chambres d’hôtel ou des ­logements dépourvus du confort de base, comme l’eau courante ou le chauffage. La fondation cible aussi les micrologements, ces «chambres de bonne» de moins de 9 m2, parfois louées en tant que résidences principales, ce qui est illégal, en dénonçant le manque d’action des autorités pour interdire leur exploitation par les ­propriétaires.

Elle rappelle également que douze millions de personnes sont «fragilisées» par la crise du logement, en subissant la précarité énergétique ou le surpeuplement. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles