Paris : la Seine, star de la Nuit Blanche 2016

Un spectacle son et lumière sera projeté sur la façade de la Conciergerie. Un spectacle son et lumière sera projeté sur la façade de la Conciergerie.[© Courtesy Pierre Delavie]

Les berges de Seine ont été au cœur de la Nuit Blanche 2016, ce samedi 1er octobre.

Pour la 15e édition de ce grand rendez-vous dédié à l’art contemporain, le fleuve parisien a été mis à l’honneur. Le long des quais de Seine et sur les ponts, la mairie de Paris a proposé en effet «un voyage initiatique» sur le thème de l’amour. Une promenade d’environ trois heures, d’est en ouest, qui a débuté rue de Lobau, juste derrière l’hôtel de ville (4e), avant de s’achever sur l’île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux (92). 

«Nous avons voulu que la Seine joue un rôle particulier dans cet événement s’inscrivant dans notre patrimoine culturel», avait insisté Anne Hidalgo, lors de la présentation de l’événement. La maire de Paris souhaite en effet inciter les Parisiens et les Franciliens à «se réapproprier le fleuve et ses berges».

A lire aussi : Paris : feu vert du préfet de police pour la piétonnisation des berges

Les visiteurs ont donc pu embarquer gratuitement sur les «Batobus» (les navettes fluviales de la mairie) pour suivre le parcours, avec huit stations ouvertes toute la nuit depuis l’hôtel de ville jusqu’à Beaugrenelle (15e). Au programme : des spectacles de son et lumière sur la façade de la Conciergerie et sur le pont des Arts, une parade de bateaux du Pont d’Arcole au pont d’Iéna ou encore un concert sur le Pont des Invalides. 

alain_fleischer.jpg

Et si la Seine a concentré l’essentiel des activités de la Nuit blanche, certains bâtiments parisiens sont exceptionnellement restés ouverts pour abriter eux aussi des performances artistiques. Ce fut notamment le cas du Petit Palais qui a accueilli les danseuses du Crazy Horse.

A lire aussi : Nuit Blanche : au-delà du périph

Pour finir la soirée, les fêtards ont pu se rendre sur l’île Saint-Germain à partir de 23h, afin d’assister à un show du dj électro Thylacine. Par ailleurs, des artistes se sont produits dans plus de 120 autres lieux de la capitale.

anish_kapoor.jpg

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles