Périgueux : folle amoureuse, elle escalade le mur de la prison

Elle n'a pas hésité à grimper un mur de 5 mètres de haut. [Google Street View]

Une Italienne de 27 ans a été condamnée mercredi à 500 euros d’amende pour avoir tenté de parler à son conjoint incarcéré à Périgueux le 9 août dernier. Elle n’a pas hésité à grimper sur le mur de l’enceinte.

Le mur mesurait 5 mètres de haut. Mais cela n’a pas suffi à dissuader cette femme folle amoureuse de son compagnon, en détention provisoire à la prison de Périgueux à l’époque, relate Sud-Ouest.

A lire aussi : Maroc : deux ados en prison pour un bisou sur la bouche

Pour arriver à la prison et obtenir une séance de parloir avec sa moitié, la jeune femme avait auparavant parcouru 70 kilomètres en stop, précise le quotidien local. Malgré son parloir, elle est restée après aux abords de l’établissement, déterminée à profiter de son cher et tendre encore un peu.

500 euros d'amende avec sursis

Peu après minuit l’Italienne, qui avait bu plusieurs bières, a finalement été délogée par des policiers, mettant en avant «son désespoir amoureux». «J'ai sifflé une fois et j'ai souhaité une bonne nuit à Oscar, mais je n'avais pas d'intention criminelle», a-t-elle justifié aux juges à la barre du tribunal correctionnel de Périgueux mercredi, où elle répondait de tentative de communication avec un détenu et escalade de l'enceinte d'un établissement pénitentiaire.

Un mois de prison avec sursis avait été requis pour ces faits, mais finalement une condamnation à une amende de 500 euros avec sursis a été retenue par le tribunal. Aujourd’hui libéré de sa détention provisoire, la jeune femme a retrouvé son compagnon. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles