Paris : les cadenas ont disparu du pont de l'Archevêché

De nouvelles barrières ont remplacé les anciens grillages qui croulaient sous les cadenas. De nouvelles barrières ont remplacé les anciens grillages qui croulaient sous les cadenas.[© H_Garat / Mairie de Paris]

Finis les «cadenas d'amour» sur le pont de l'Archevêché : la ville de Paris a fini cette semaine de poser des plaques de verres sur les grilles du pont jouxtant Notre-Dame-de-Paris (4e). 

Après le pont des Arts (6e), c'est au tour de celui de l'Archevêché (5e) d’être débarrassé des cadenas. Bien qu’emblématiques de la capitale du romantisme, ces bouts de métal sont retirés depuis un an et demi, car trop lourds pour la structure des ponts.

Les travaux visant à remplacer l’ensemble des barrières en fer (portant les cadenas) du pont de l’Archevêché par des panneaux en Plexiglas transparent, se sont ainsi achevés hier.

A lire aussi : Pont des arts : la vie sans les cadenas va pouvoir commencer

Par ailleurs, Bruno Julliard, le premier adjoint, a annoncé que dix tonnes de ces cadenas et barrières seront «prochainement» mises aux enchères. «Les bénéfices seront reversés à des actions en faveur des réfugiés» accueillis dans la ville, a-t-il précisé. 

Au total, 65 tonnes ont été récoltées (20 sur le pont de l’Archevêché et 45 sur celui des Arts). Suivant le succès de la première, une seconde vente pourrait être organisée, sinon les métaux seront fondus et recyclés.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles