Les cartes de voeux de l'Élysée imprimées par l'ex-otage des frères Kouachi

Le 9 janvier 2015, Michel Catalano, le patron de cette petite imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), avait été pris en otage pendant une heure trente par les frères Kouachi.[AFP]

Les cartes de voeux 2017 de l'Élysée ont été imprimées à Dammartin-en-Goële, là où s'était achevée la traque des tueurs de Charlie Hebdo en janvier 2015, a indiqué mardi la présidence, confirmant une information de BFMTV.

"Cela a été confié à l'entreprise de Monsieur Catalano à la demande du président", a précisé le service de presse de l'Élysée à l'AFP.

A lire aussi : Attentats : le patron de l'imprimerie de Dammartin-en-Goële peine à se reconstruire

Le 9 janvier 2015, Michel Catalano, le patron de cette petite imprimerie de Dammartin-en-Goële (Seine-et-Marne), avait été pris en otage pendant une heure trente par les frères Kouachi, qui faisaient l'objet d'une vaste traque deux jours après avoir tué douze personnes à la rédaction de Charlie Hebdo et dans leur fuite.

Les deux frères avaient été repérés en train d'entrer dans l'imprimerie par un gendarme de cette commune du nord de la Seine-et-Marne, qui avait blessé l'un d'entre eux lors d'un échange de tirs devant l'entreprise. L'assaut final, donné par le GIGN, avait eu lieu quelques heures plus tard, détruisant partiellement le bâtiment.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles