Leonarda compte revenir en France avec son passeport croate

Elle décrit une vie «assez difficile» en Croatie.[ARMEND NIMANI / AFP]

Elle avait marqué les esprits. Leonarda Dibrani, cette jeune kosovare expulsée de France avec sa famille en 2013, a aujourd'hui la nationalité croate et compte revenir en France.

Désormais détentrice d’un passeport européen, la jeune femme de 18 ans compte bénéficier du droit à la libre-circulation, a-t-elle déclaré à BFM TV. En 2013, cette jeune fille rom était expulsée du territoire avec sa famille lors d’une sortie scolaire.

A lire aussi : Qu'est devenue Leonarda Dibrani ? 

Une décision qui avait marqué l’opinion publique et électrisé le débat politique français, poussant François Hollande à lui proposer de revenir en France pour poursuivre ses études, mais sans sa famille. Leonarda avait refusé catégoriquement cette proposition.  

«J’ai envie de venir en France»

Contactée par la chaîne d’informations via Skype, la jeune fille explique aujourd’hui avoir passé sept ou huit mois au Kosovo, le pays d'origine de sa famille, après son expulsion de la France. Elle décrit une vie «assez difficile» en Croatie, alors que la famille Dibrani, installée à quelques kilomètres de Zagreb, la capitale, vit sans électricité, sans eau chaude, ni chauffage, dans une pièce d'une vingtaine de mètres carrés.

Majeure, Leonarda Dibrani est aujourd’hui citoyenne européenne et bénéficie de la libre-circulation. «J’ai envie de venir en France pour remercier les gens qui m’ont aidée quand j’avais beaucoup de problèmes», raconte-t-elle, précisant qu'elle le fera dès qu'elle le pourra. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles