Goodyear Amiens : 7 peines de sursis allant jusqu'à 12 mois

En première instance, les huit salariés poursuivis, dont cinq militants CGT, avaient été condamnés le 12 janvier 2016 à deux ans de prison dont neuf mois ferme.[AFP]

La cour d'appel d'Amiens a condamné mercredi sept anciens salariés de Goodyear poursuivis pour la séquestration de dirigeants de l'usine en 2014 à des peines de prison avec sursis allant jusqu'à douze mois, prononçant en outre une relaxe totale.

L'avocat général avait requis à l'audience en octobre deux ans avec sursis.

En première instance, les huit salariés poursuivis, dont cinq militants CGT, avaient été condamnés le 12 janvier 2016 à deux ans de prison dont neuf mois ferme.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles