Ibrahim Maalouf soupçonné d’atteinte sexuelle sur mineure

Les faits qui lui sont reprochés remontent à décembre 2013.[Valery HACHE / AFP]

Le trompettiste Ibrahim Maalouf est soupçonné d’atteinte sexuelle sur une mineure de 14 ans.

Selon les informations du Parisien, confirmées par la procureure Laure Beccuau, une enquête a été ouverte par le parquet de Créteil fin janvier. L’artiste, qui a reçu un César il y a une semaine, a été entendu par les enquêteurs dans le cadre d’une garde à vue à la Sûreté territoriale du Val-de-Marne.

Les faits qui lui sont reprochés remontent à décembre 2013. A l’époque, Ibrahim Maalouf accueille dans son studio d’enregistrement une collégienne de 14 ans pour son stage de 3e. A l’issue de ce stage, le musicien et l’adolescente échangent un baiser. Lors d’un échange par SMS, il lui aurait également demandé de prendre une photo d’elle nue. Alors que la jeune fille refuse, ses parents découvrent le message. Ibrahim Maalouf leur aurait présenté des excuses lors d’un appel téléphonique.

Aggravation de l'état psychologique de l'ado

Ce n’est qu’au début de l’année 2016 que l’affaire rebondit. Devant l’aggravation de l’état psychologique de leur fille, qui serait tombée amoureuse du trompettiste, les parents décident de déposer une plainte. Une source policière citée par Le Parisien, affirme que leur démarche ne vise pas à «gagner de l’argent sur le dos d’une personnalité. Ils sont juste inquiets pour la santé de leur fille».

Un an après la plainte, Ibrahim Maalouf a été convoqué puis placé en garde à vue. Face aux enquêteurs, il aurait reconnu les faits et exprimé ses regrets. Pour l’heure, l’enquête se poursuit. L’adolescente doit de nouveau être interrogée. Les faits dont l’artiste est soupçonné sont passibles d’une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement et de 75.000 euros d’amende.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles