Les jeunes souffrent d'un stress qui les empêche de dormir

Six étudiants sur dix souffrent de troubles du sommeil liés au stress.[JAUBERT / SIPA]

Six étudiants sur dix et un lycéen sur deux ­déclarent souffrir de troubles du sommeil, et notamment de difficultés à s’endormir, selon un sondage publié jeudi par la Smérep (Sécurité sociale et mutuelle étudiante).

Le stress lié à la scolarité en est la principale cause (64 % des lycé­ens ; 60 % des étudiants). Si la difficulté du cursus est surtout invoquée par les étudiants comme la principale raison à leur angoisse, la fatigue liée au fait d’avoir un emploi à côté et l’absence de soutien de la ­famille concernent tous les interrogés.

Les troubles du sommeil se caractérisent généralement par des difficultés à s'endormir (39 % des étudiants interrogés), mais aussi des réveils nocturnes et des réveils précoces. 

A lire aussi : Pourquoi regarder des écrans le soir trouble-t-il le sommeil ?

Au-delà des troubles du sommeil, 62 % des étudiants et 53 % des ­lycéens ­déclarent se sentir débordés au quotidien. Plus inquiétant, l’étude révèle que ­certains jeunes consomment des ­antidépresseurs et anxiolytiques.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles