Attentat du Drugstore Publicis : Carlos devant les juges

Carlos est jugé du 13 au 31 mars pour l'attentat du Drugstore Publicis, perpétré en 1974. [BERTRAND GUAY / AFP]

Un procès historique. Ilich Ramirez Sanchez, dit «Carlos», est jugé à partir du lundi 13 mars et devant la cour d’assises spéciale de Paris. Le Vénézuélien de 67 ans est poursuivi pour l’attentat du Drugstore Publicis, en 1974.

Cette attaque constitue le premier attentat commis sur le sol français après la fin de la guerre d’Algérie. Ce jour-là, le 15 septembre 1974, un homme avait jeté une grenade dans la galerie marchande parisienne. Le bilan avait été de deux morts et 34 blessés, dont plusieurs enfants. Le même jour, une voix avec un fort accent avait revendiqué l’attaque.

A lire aussi : Dieudonné et Carlos, témoins d’un mariage gay en prison

Si les enquêteurs avaient soupçonné Carlos, qui se fera véritablement connaître en 1975 avec la prise d’otages à Vienne des ministres de l’OPEP, la justice avait finalement prononcé un non-lieu en 1983, faute d’identification formelle de l’auteur de l’attentat. Ce n’est qu’en 1994 que l’enquête a été rouverte, après l’arrestation de Carlos au Soudan et son extradition vers la France. Son procès doit durer jusqu’au 31 mars. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles