Par endroits, il n'a jamais fait aussi doux en mars depuis 95 ans

Des records centenaires de température sont tombés ce 30 mars.[DENIS CHARLET / AFP]

Il n'a jamais fait aussi doux depuis 95 ans. Jeudi, les Français ont goûté à une journée quasi estivale. Météo-France avait d'ailleurs annoncé des températures proches des records dans le nord du pays.

Une prédiction confirmée par le relevé des températures dans l'après-midi. Selon Keraunos, un bureau d’études français spécialisé dans la météorologie, quelques endroits bordant la Manche ont battu des records mensuels de douceur. La pointe de La Hague (Manche) et le cap de la Hève (Seine-Maritime) sont loin d'être réputés pour la clémence de leurs températures. Et pourtant, à la mi-journée, il faisait 20,8°C sur le premier site cité et 22°C sur le second.

«D'autres records mensuels de douceur ont été battus» ajoute le bureau d'étude, citant pèle-mêle les villes de Rennes, Cherbourg et Calais. Sur son site, la carte des températures en temps réel a d'ailleurs tout d'une carte estivale. On se croirait en plein mois de juillet.

capture_decran_2017-03-30_a_17.20.06.png

Mais cette douceur devrait être de courte durée. En effet, à partir de vendredi Météo France prévoit des perturbations et des pluies faibles sur l'ouest. Le temps demeurera néanmoins encore chaud et ensoleillé à l'est.

Les températures minimales resteront douces principalement sur la moitié ouest du pays avec 10 à 12 degrés, et varieront de 5 à 10 degrés sur la moitié est. Les maximales seront en nette baisse par l'ouest où on attend de 14 à 18 degrés. Elles resteront élevées sur la moitié est de la France avec 17 à 22 degrés, et même 24 à 25 degrés en Alsace.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles