Présidentielle 2017 : 11 candidats participeront au premier tour

Le premier tour de la présidentielle aura lieu le 23 avril 2017. [© THOMAS SAMSON / AFP]

L'ensemble des candidats à l'élection présidentielle a été dévoilé samedi 18 mars par Laurent Fabius, président du Conseil constitutionnel. Trois invités de dernière minute ont rejoint les huit déjà qualifiés pour le premier tour du 23 avril prochain : Jacques Cheminade, Jean Lassalle et Philippe Poutou.

Les candidats de droite

Les Républicains 

François Fillon. L'ancien Premier ministre et député de Paris, 62 ans, s'était lancé tôt dans la course à la primaire de la droite, dès 2013, avant d'officialiser sa candidature en avril 2015. Une campagne de longue haleine qui a fini par payer, puisqu'il a crée la surprise en devançant Nicolas Sarkozy puis Alain Juppé, remportant haut la main le second tour de la primaire avec 66,5% des voix. Il sera le candidat des Républicains à la présidentielle 2017 malgré les soubresauts de sa campagne. Il l'a répété le 1er mars.

Debout la France

Nicolas Dupont-Aignan. Comme en 2012, le président du parti Debout la France est candidat à la présidentielle depuis le 15 mars 2016. A 55 ans, le député-maire d'Yerres et ancien membre de l'UMP veut créer la surprise. «Je suis absolument certain qu'il peut y avoir de très grands bouleversements en 2017. Au départ du Tour de France, personne ne sait qui décrochera le maillot jaune», déclarait-il au Monde.

Front National 

Marine Le Pen. Elle entend bien transformer l'essai des élections régionales, où le FN a fait de très bons résultats. Marine Le Pen, 48 ans, n'a jamais caché son intention de se présenter en 2017 et a officialisé sa candidature le 8 février 2016, avec le slogan de «La France apaisée». 

Les candidats de gauche

Benoît Hamon

A 49 ans, l'ancien ministre de l'Education de François Hollande s'était déclaré candidat à la primaire de la gauche le 16 août 2016, appelant à «changer de modèle de développement». Dimanche 29 janvier, Benoît Hamon a remporté le second tour de la primaire face à Manuel Valls. Le 23 février, l'écologiste Yannick Jadot a retiré sa candidature et s'est rallié à lui. 

Le Parti de Gauche

Jean-Luc Mélenchon. Dès le 5 juillet 2015, Jean-Luc Mélenchon, 65 ans, ne cachait pas son intention à être candidat à la présidentielle de 2017, avant de l'officialiser sur TF1 en février 2016. Après avoir refusé de prendre part à la primaire de la gauche, il a obtenu le soutien du Parti Communiste (PCF). 

A lire aussi : Présidentielle : la pression Mélenchon

Lutte Ouvrière

Nathalie Artaud. Après 2012, place à 2017 : Nathalie Arthaud est désignée candidate à la présidentielle lors du congrès de Lutte Ouvrière des 12 et 13 mars 2016. A 46 ans, elle est professeure agrégée d'économie et de gestion.

Nouveau Parti Anticapitaliste

Philippe Poutou. Lui aussi était présent en 2012, et le sera de nouveau en 2017. Le 20 mars 2016, alors âgé de 49 ans, Philippe Poutou est investi par le NPA pour la présidentielle.

A lire aussi : Election présidentielle 2017 : le progamme de Nicolas Sarkozy

Les indépendants

Emmanuel Macron. L'ex-ministre de l'Economie, âgé de 38 ans, a fondé le mouvement «En marche!», avec lequel il souhaite de lancer dans la course à la présidence. Une candidature officialisée le 16 novembre dernier. François Bayrou, qui maintenait le suspense sur une éventuelle candidature, a finalement scellé une alliance avec Emmanuel Macron. 

François Asselineau. Il avait tenté de se présenter il y a quatre ans, en vain, faute de parrainages nécessaires. François Asselineau, 58 ans, est le président de l'Union populaire républicaine. Cette année, le Conseil Constitutionnel a validé plus de 500 parrainages en sa faveur. Il pourra donc concourir.

Jacques Cheminade. Il s'agit de sa troisième candidature à l'élection présidentielle. Après avoir obtenu 0,25 % des voix en 2012, Jacques Cheminade, 75 ans, se remet en piste à la tête de son parti «Solidarité et progrès».

Jean Lassalle. Le vice-président du MoDeM s'est lancé dans la course à la présidentielle en dehors du cadre du parti, dont il s'est «mis en congé volontaire». Âgé de 61 ans et député, Jean Lassalle a affirmé qu'il ne participerait pas à la primaire de la droite.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles