Un assesseur FN sorti menotté du bureau de vote

L'homme a été conduit au commissariat puis relâché mais pourrait faire l’objet de poursuites judiciaires.[AFP]

Un assesseur Front National a été interpellé dimanche par la police dans un bureau de vote d’Agen. Avant son arrestation, l’homme s’était fait remarquer pour son comportement agressif.

Dans un excès de paranoïa, le militant frontiste avait commencé par pointer du doigt le «trucage» présumé de ce second tour de l’élection présidentielle. Dans son viseur : la présence de points noirs sur les bulletins mis à disposition des électeurs qui auraient, selon lui, dû être retirés du bureau de vote où il officiait.

Puis, l’homme s’est mis à photographier la liste d’émargement, un acte formellement proscrit par la législation encadrant l’organisation d’un scrutin.

Constatant son comportement, le reste des intervenants du bureau de vote a tenté d’apaiser la situation et essayé de lui faire retrouver la raison. Manoeuvre vaine, puisque le ton est alors monté de plusieurs crans, nécessitant l’intervention des forces de police.

Hors de lui à l'arrivée des forces de l'ordre, l’assesseur FN a dû être menotté puis expulsé du bureau. Il a été conduit au commissariat puis relâché mais pourrait faire l’objet de poursuites judiciaires, selon le journal Sud Ouest qui ce fait l'écho de cette histoire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles