Non, le code de la route ne va pas se durcir en juillet

Le code de la route n'a pas évolué au 1er juillet. [JEAN-PIERRE MULLER / AFP]

Plusieurs médias ont assuré ces dernières heures que de nouvelles interdictions avaient fait leur apparition dans le code de la route.

Nous vous en parlions récemment, plusieurs changements sont à prévoir ce mois-ci, dans le quotidien des Français. Mais contrairement aux récentes informations qui ont circulé sur le web, le code de la route n'en fait pas partie.

«La seule modification intervenue le 1er juillet 2017 porte sur la taille réglementaire des plaques de deux et trois-roues motorisés», affirme la délégation de la Sécurité Routière dans un communiqué.

Être pris en train de manger au volant, de chercher un objet dans la boîte à gants, mettre du rouge à lèvres, téléphoner en faisant un créneau ou encore fumer en présence d'un mineur... Ces comportements à risque ne seront pas sanctionnés différemment. 

Comme le rappelle le communiqué, la baisse de l’alcoolémie légale pour les conducteurs novices est en vigueur depuis déjà deux ans. Le fait de téléphoner en conduisant coûte 3 points et 135 euros d’amende depuis janvier 2012. Et l’interdiction d’un écran dans le champ de vision d’un conducteur est inscrite dans le Code de la route depuis 2008.

Enfin, aucun article du Code de la route n'interdit clairement d’écouter de la musique à plein volume, de manger son déjeuner ou de chercher un objet dans la boîte à gants du véhicule. 

En revanche, l'article R.412-6 du Code de la route datant de 2001 et modifié en 2008 donne aux forces de l’ordre le pouvoir de sanctionner tout comportement dangereux : «Le conducteur doit à tout moment adopter un comportement prudent et respectueux vis-à-vis des autres usagers. (…) Tout conducteur doit constamment se tenir en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manoeuvres qui lui incombent.»

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles