Pourquoi l'eau larguée par les Canadair est parfois rouge ?

L'eau larguée par les bombardiers peut être de couleur en raison d'un additif «retardant». L'eau larguée par les bombardiers peut être de couleur en raison d'un additif «retardant». [© PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP]

Les avions Canadair déversent une quantité astronomique d'eau pour ralentir les incendies. Mais pas seulement.

La preuve, le liquide largué sur les flammes est parfois de couleur rouge. En effet, après que ces «bombardiers d'eau» ont écopé quelque 6.000 litres dans ses réservoirs en frôlant un plan d'eau (mer, lac, rivière, retenue de barrage...) sur au moins un kilomètre, un additif dit «retardant» peut être ajouté à l'eau récoltée pour en améliorer l'effet.

Pour que les végétaux brûlent moins vite

Cet additif a pour rôle d'augmenter le degré de pyrolyse des végétaux : plutôt que de brûler à une température de 400°C, les arbres et plantes ne se décomposeront qu'à partir de 750 degrés, selon un expert interrogé par Le Parisien. Une méthode qui permet aux pompiers de gagner un temps précieux. De plus, cet agent retardateur permet aux végétaux de «charbonner» plus facilement, c'est-à-dire que leur combustion émettra moins d'essences susceptibles de s'enflammer. Il faut compter une dose de «retardant» pour quatre doses d'eau.

Ce retardant est composé de polyphosphate d'aluminium, que l'on retrouve dans les engrais utilisés par les agriculteurs. Un produit testé et validé par le Centre d'essais et de recherches de l'Entente pour la forêt méditerranéenne (Ceren). A noter que sa couleur rouge n'est pas une question d'esthétique : elle vient de l'oxyde de fer, très présent dans les sols du Sud-Est, que l'on mélange à l'additif pour permettre aux pilotes de repérer et quadriller la zone où larguer les tonnes d'eau.

L'autre méthode utilisée par les Canadair consiste à ajouter à l'eau des agents moussants – incolores, eux – qui vont ralentir les flammes en les isolant de l'oxygène. Comme si une couverture était jetée sur le feu.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles