Elle loue son studio sur Airbnb et le retrouve complètement dévasté

Airbnb prévoit une garantie pouvant aller jusqu'à 800.000 euros en cas de dégradations.[Lionel BONAVENTURE / AFP]

Mauvaise surprise pour la propriétaire d'un studio parisien de 13 mètres carrés qui l'a loué via la plateforme américaine Airbnb et l'a retrouvé complètement dévasté.

Aucune parcelle de l'appartement n'a été épargnée par le locataire de la jeune femme. Les clichés montrent l'horreur de la découverte faite le 22 août dernier. Des détritus et des bouteilles jonchent le sol, certaines sont cassées. Le lit et les toilettes sont sales.

Effondrée par la situation, Laurie a donc décidé de publier des photos avant-après sur sa page Facebook pour montrer l'étendue des dégâts, comme l'a repéré France 3 Île-de-France. Son post a été partagé près de 12.000 fois.

«Aujourd'hui, je demande de l'aide»

Selon la jeune femme, son locataire n'a accepté de quitter le studio que le 28 août, mais ses soucis ne s'arrêtent pas là. En effet, elle affirme que Airbnb ne lui apporte pas de solution satisfaisante. «Aujourd'hui, je demande de l'aide. Et je continuerai tant qu'on ne me proposera pas le remboursement des dégâts».

Dans son post Facebook publié le 30 août, Laurie dit qu'elle a alerté la plateforme de location entre particuliers dès le 22 août. «J'appelle depuis le 22 août et la seule réponse que j'obtiens c'est 'on vous rappelle', ce qui n'est pas encore arrivé une seule fois !», déclare-t-elle. Contacté par nos confrères de France 3, Airbnb assure apporter son soutien à la propriétaire et dit avoir «banni» le locataire.

«Nous appliquons une tolérance zéro pour ce type de comportement», fait savoir l'entreprise, qui prévoit une garantie pouvant aller jusqu'à 800.000 euros en cas de dégradations. Airbnb ajoute également que les dégradations de ce type ne représentent que 0,009% des 30 millions de locations enregistrées en 2016.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles