Poux : des astuces pour se protéger et les éliminer rapidement

Les poux de tête ne sont pas liés à un manque d'hygiène et ne véhiculent pas de maladie.[ALAIN JOCARD / AFP]

A chaque rentrée, les parents ont la même crainte : voir leur enfant rentrer de l'école avec des poux. En effet, cette période de l'année est l'un des pics de contamination en milieu scolaire.

Le poux de tête se transmettent essentiellement par des contacts directs. Ce qui explique pourquoi les enfants, souvent collés les uns aux autres en classe ou pendant la récréation, sont l'une de leurs principales cibles. Touchant aussi bien les adultes que les enfants, ils ne sont pas liés à un manque d'hygiène et ne véhiculent pas de maladie.

Plusieurs solutions existent pour éliminer ou se prémunir de ces parasites inoffensifs mais peu agréables.

Des remèdes naturels

Les pharmacies regorgent de traitements chimiques adaptés aux enfants, à renouveler dix à quinze jours après la première application. Mais les poux y sont devenus de plus en plus résistants.

S'ils ne sont pas efficaces, des remèdes plus naturels peuvent être appliqués.

L'huile essentielle de lavande est un répulsif naturel pour ces bestioles. Si elle ne doit pas être appliquée directement sur la peau, les parents peuvent en déposer quelques gouttes sur le col des manteaux de leur enfant ou en mettre une goutte toutes les deux semaines dans le shampoing ou l'après-shampoing.

L'huile essentielle d'arbre à thé, un antibactérien, peut également être efficace contre les lentes. Attention tout de même, les huiles essentielles ne conviennent pas toujours aux très jeunes enfants. Les groupes pharmaceutiques ont, de leur côté, mis sur le marché des produits à base d'huiles essentiels.

Comment éliminer les poux du foyer

L'utilisation d'un peigne très fin est utile pour contrôler la présence de poux ou de lentes, quand des cas ont été signalés à l'école ou à la crèche. Mais aussi, pour pouvoir détacher les parasites des cheveux en cas de contamination.

Les parents doivent également penser à laver les draps, peluches, écharpes, bonnets, manteaux, etc., idéalement à 60° C, après les avoir enfermés pendant deux jours dans des sacs plastiques, afin d'asphyxier poux et lentes.

Pour réduire les risques de transmission, à l'école, les enfants doivent éviter de s'échanger les bonnets, cagoules et écharpes. Il est aussi recommandé de porter un bonnet de bain à la piscine et pour les enfants aux cheveux longs, de les attacher ou de faire une tresse.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles