Pierre Bergé et Yves Saint Laurent, une idylle intense et chaotique

L'homme d'affaire et le couturier ont construit un empire de la mode. [© PIERRE GUILLAUD / AFP]

Il sera à jamais le compagnon d’Yves Saint Laurent. Pendant un demi-siècle, Pierre Bergé, qui vient de s’éteindre à 86 ans, a vécu une relation fusionnelle avec le couturier.

Leurs deux noms restent indissociables. Une idylle portée à l’écran dans deux films en 2014, «Yves Saint Laurent» de Jalil Lespert et «Saint Laurent» de Bertrand Bonnello.

Alors en couple avec le peintre Bernard Buffet (1928-1999), Pierre Bergé rencontre en 1958 le jeune Yves Saint Laurent, âgé de 21 ans. Ce dernier est alors styliste chez Christian Dior, prestigieuse maison dont il prendra la tête à la mort de son dirigeant. Jugé instable en raison de problèmes de santé, YSL est évincé... mais soutenu par Pierre Bergé qui l’aide à créer sa propre maison de couture en 1961. Alors que son poulain connaît un succès fulgurant avec son vestiaire de femme moderne, le mécène gère, dans l’ombre, la société d’une main de fer, tout en le protégeant de ses démons. En 1966, Saint Laurent rive gauche devient la première boutique de prêt-à-porter à être baptisée du nom de son couturier.

Les amants créent un véritable empire de la mode. En octobre 2002, ils lanceront la fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, laquelle aura pour mission de conserver 5 000 vêtements de haute couture ainsi que des milliers d'accessoires et de dessins du couturier.

Une même passion pour l'art

Amoureux du Maroc, les amants rachètent en 1980 le jardin botanique Majorelle à Marrakech qu'ils ouvrent au public. Passionnés également d'art, ils passent leur vie à collectionner les œuvres des plus grands peintres et sculpteurs, parmi lesquels Marcel Duchamp, Henri Matisse ou encore Pablo Picasso. Une partie sera exposée en 2009 au Grand Palais, à Paris, puis vendue aux enchères. Cette «vente du siècle» rapporte 373 millions d'euros.

Un amour jugé parfois «toxique»

S'ils règnent sur une entreprise prospère, en privé, leur histoire d'amour connaît des hauts et des bas. Yves Saint Laurent, maniaco-dépressif, devient vite dépendant aux drogues et aux médicaments. L'infidélité fait aussi partie de leur quotidien. YSL vit une histoire d'amour avec le dandy Jacques de Bascher, alors en couple avec Karl Lagerfeld. Une rivalité dure à vivre pour Pierre Bergé. Le mécène et homme d'affaires quitte, en 1976, l'appartement du couple, rue de Babylone à Paris. A contre-cœur. Mais il restera toujours présent pour celui qu'il considère comme l'un des hommes de sa vie. En 2008, Pierre Bergé et Yves Saint Laurent décident même de se «pacser». Quelques mois plus tard, le couturier décède des suites d’une tumeur au cerveau, à l’âge de 71 ans.  

Une complicité au-delà de la mort

Près de dix ans après la mort d’Yves Saint Laurent, Pierre Bergé, qui avait épousé en avril dernier le paysagiste américain Madison Cox, est parti le rejoindre. Il ne pourra malheureusement pas assister à l’inauguration en octobre prochain des deux musées consacrés au talent de son ex-compagnon, respectivement à Paris et à Marrakech (Maroc). Lui qui pourtant n’a eu de cesse de perpétuer jusqu'au bout son œuvre.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles