Amélie Nothomb porte plainte pour harcèlement

Le harcèlement dont Amélie Nothomb a été victime avait commencé lors de séances de dédicaces. Le harcèlement dont Amélie Nothomb a été victime avait commencé lors de séances de dédicaces.[LIONEL BONAVENTURE / AFP]

La romancière Amélie Nothomb a porté plainte pour harcèlement à l'encontre d'une admiratrice qui la poursuivait depuis une dizaine d'années. 

Sa maison d'édition, Albin Michel, a confirmé ce jeudi 14 septembre l'information, révélée par le magazine Closer. C'est la découverte de sa fan dans sa cage d'escalier, samedi 9 septembre, qui a convaincu l'écrivain de s'adresser à la police. La femme de 45 ans a été immédiatement interpellée. La police a trouvé une corde et un couteau dans son sac-à-dos. 

L'issue d'une affaire qui remonte à plusieurs années. L'admiratrice avait en effet commencé par suivre systématiquement Amélie Nothomb lors de conférences ou de séances de dédicaces, alternant déclarations d'amour et propos menaçants, et allant jusqu'à déclarer son intention de se suicider. 

Mais la première fois que l'auteur s'était adressée à la police, elle n'avait pas été prise au sérieux. De fait, convient elle-même Amélie Nothomb, «le fait d'être harcelée n'est pas agréable du tout mais cela arrive à plein de gens connus». 

Son éditeur avait donc fait en sorte que l'admiratrice ne puisse plus l'atteindre lors des différents événements publics auxquels elles participaient. Loin de se décourager, la harceleuse lui a alors écrit des centaines de lettres. Un calvaire qui va peut-être prendre fin avec la plainte déposée cette semaine. 

La Belge Amélie Nothomb, âgée de 51 ans, est l'une des auteurs francophones les plus populaires de sa génération. Son dernier roman, «Frappe-toi le cœur», fait partie des best-sellers de cette rentrée littéraire 2017

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles